MHI fait une demande de certification de son réacteur

Le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a fait savoir aujourd’hui qu’il avait remis aux autorités en charge du nucléaire aux Etats-Unis, un dossier technique de son réacteur nucléaire US-APWR, afin d’en obtenir la certification.

Pas moins de 20 000 pages ont été transmises à la Commission de la réglementation nucléaire des Etats-Unis (NCR) après un processus de préparation d’environ un an et demi.

Le modèle proposé, un réacteur nucléaire à eau pressurisée (EPR ou PWR) possède une puissance de 1700 mégawatts (MW) et a été spécialement adapté pour le marché américain. Une série de modifications a été incluse en amont. Les américains demandaient ainsi de plus grandes économies ; des améliorations concernant un plus haut rendement thermique (39%), une réduction de 20% du volume des usines et d’un cycle du combustible atteignant les 24 mois.

C’est le texan, "Luminant Power" qui a été choisi pour exploiter les deux futurs sites, dont la mise en service est prévue vers 2015.

Récemment, MHI et son partenaire français Areva ont créé ATMEA, une société commune en charge du développement, de la commercialisation, de la certification et de la vente d’ATMEA 1, d’un nouveau réacteur de 1 100 MWe de moyenne puissance.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz