Enerzine

MHI veut vendre 2 réacteurs nucléaires par an

Partagez l'article

Le groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) compte doubler le montant de ses activités nucléaire au cours des 10 prochaines années.

Selon le PDG du groupe, Ichiro Fukue, une telle croissance s’appuierait sur la construction de nouvelles centrales, ainsi que sur les activités de services et sur le marché du cycle du combustible, dont la production de combustible avec le français Areva.

Le groupe espère voir ses ventes atteindre 600 milliards de yen (4,4 milliards d’euros) dans les 10 ans à venir dans le domaine nucléaire.

Le PDG a estimé que 130 nouvelles centrales nucélaires devraient voir le jour d’ici à 2030 dans le monde (hors Chine). Pour la compagnie, cela représente une opportunité de vendre 2 réacteurs nucléaires chaque année jusqu’en 2030.

MHI ne compte pas sur la Chine, si ce n’est pour y vendre des composants comme des turbines.

En dehors du nucléaire, le groupe japonais a fait part de ses ambitions en matière de batteries lithium-ion. Pour les constructeurs, l’enjeu est de décrocher les contrats que promettent les futurs modèles électriques de Renault-Nissa, Chrysler ou General Motors.

Pour lancer une production à grande échelle, MHI devra implanter une nouvelle usine de production de batteries.

Par ailleurs, le groupe compte développer ses activités éoliennes, de charbon propre, et de capture et stockage de CO2. Elle prévoit notamment de construire une usine de fabrication de pales éoilennes aux Etats-Unis. Enfin, MHI s’intéresse de près au marché indien des centrales thermiques.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "MHI veut vendre 2 réacteurs nucléaires par an"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    lion
    Invité

    300 GW de puissance installée nucléaire sont prévus d’ici 2030. Soit 200 EPR. MHI a raison de se positionner sur ce marché. Il faut cependant qu’il ait une tête de série industrielle à proposer.

    marcob12
    Invité

    Vous pourriez détailler un peu par qui, avec quel moyens financiers et où vont être construits ces 200 EPR ? Quelques liens pourraient être sympathiques.On voit un peu où vont les chinois (ils visent 120 à 160 GW en 2030). Ils ont d’énormes besoins et d’énormes moyens financiers. Si MHI renonce au marché chinois il resterait 150 GW environ à fournir à Dieu sait qui ? A priori pas aux Français, pas aux USA ni aux Russes. Perso, je sèche.

    Rabia
    Invité

    Cela montre que » l’appareil mondial de production de réacteurs nucléaires » reste assez énorme pour remplacer d’ici les années 2030 , 300 GW soit  l’équivalent de 187,5 EPR  (puisque  300 =  187.5 * 1.6) . Donc , les rigolos qui voudraient  enterrer  l’industrie nucléaire vont au devant de grosses déceptions.

    alain843
    Invité

    sotnt-ils nécèssaire  ?   si oui : tapez :1   si non : tapez 2   de toutes les façons ils le seront essentiellement en EnR ou au pire en energies fossiles, le nucléaire est mort (trop de Déchets à Trés Longue Durée de Vie)

    Alain844
    Invité

    à dire que: »le nucléaire est mort (trop de Déchets à Trés Longue Durée de Vie) » . Vous prenez vos désirs pour des réalités .Les industries mondiales du nucléaires ne vont pas s’arreter parceque des allumés décrètent régulièrement dans un riturel récurent et délirant perpétuel que le nucléaire est » mort ou fini  » .Arretez de fumer votre moquette,c’est + dangereux que les déchets nukes.

    wpDiscuz