Micro-Geo : premier projet de géothermie sélectionné par le FUI

Le Gouvernement et les collectivités territoriales ont retenu un nouveau projet labellisé par le pôle de compétitivité TENERRDIS dans le cadre du 13ème appel à projets du FUI.

Il s’agit de MICRO-GEO un projet qui vise la mise en œuvre d’un système intégré pompe à chaleur / sonde géothermale pour le marché de l’habitat individuel basse consommation. Dans le contexte des réglementations thermiques issues du Grenelle de l’Environnement, il doit contribuer à positionner la géothermie sur le marché du bâtiment à énergie positive visé en 2020.

La solution MICRO-GEO doit être capable d’assurer les trois principaux usages thermiques : eau chaude sanitaire, chauffage et rafraîchissement, sans avoir recours à une autre énergie renouvelable. Elle répond à la fois à des enjeux économiques (offre à moins de 10.000 Euros TTC) et environnementaux (haute performance énergétique). Les innovations porteront sur les capteurs, le choix des composants pour la pompe à chaleur et la régulation du système complet.

Ce projet, porté par l’entreprise CIAT, a vu le jour dans le cadre d’un groupe de travail mis en place par le pôle en 2010 sur le développement de la filière géothermie basse énergie en Rhône-Alpes, région qui rassemble 80% des acteurs industriels et centres de recherche français dans ce domaine.

La géothermie basse température présente un potentiel de développement économique important, et ce projet pourrait à lui seul créer 140 emplois localement et le double au niveau national.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Micro-Geo : premier projet de géothermie sélectionné par le FUI"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

Enfin, on s’attaque à l’ENR la plus efficace et la plus “soutenable”, adaptée au logement individuel. Espérons que cette filière sera bientôt très française, ou au moins très européenne.

wpDiscuz