MicroWindbelt : un microgénérateur éolien

Humdinger Wind Energy a développé un générateur d’énergie qui, selon la société, est capable non seulement d’alimenter les plus petits appareils électroniques mais aussi, des installations de dizaines de kilowatts, voire davantage (MW ?).

Notre monde "réel" est aujourd’hui surveillé, contrôlé en permanence par des millions de capteurs sans fil, qui collectent des données sur tout, de la température d’un édifice à la qualité de l’air d’une ville, en passant par les contraintes s’exerçant sur un pont. Tous ces capteurs nécessitent bien évidemment une alimentation. Bien que la batterie semble particulièrement adaptée à ce type de situation, comment ne pas penser à leur remplacement un jour ou l’autre ?

A l’échelle du petit, Humdinger a développé le « microWindbelt » matérialisé par une petite membrane élastique qui oscille grâce à un afflux d’air. Les vibrations obtenues vont génèrer une tension convertie en électricité.

MicroWindbelt : un microgénérateur éolien

Ainsi, par un meilleur contrôle du chauffage, de la ventilation et de la climatisation (CVC), les bâtiments dits "intelligents" peuvent améliorer leur efficacité énergétique, de l’ordre de 30 %. Pour y arriver, ils ont besoin d’informations – par l’installation de capteurs – à différents endroits de l’édifice comme tout au long des conduites d’aération, par exemple. Le «microWindbelt» contourne donc le problème des batteries, car il va justement utiliser le flux d’air, à son avantage.

MicroWindbelt : un microgénérateur éolien

A l’échelle plus grande, la société a conçu le Windcell. C’est également un générateur d’énergie, mais qui utilise une membrane plus longue (1 mètre), capable de générer une puissance d’environ 375Wh par mois. Cette technologie (en grappe) ouvre selon son concepteur la voie "au marché de l’éolien urbain !"

MicroWindbelt : un microgénérateur éolien

MicroWindbelt : un microgénérateur éolienMicroWindbelt : un microgénérateur éolien

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "MicroWindbelt : un microgénérateur éolien"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité

Pour un poisson d’avril, ça ne manque pas d’air ! trimtab

michel123
Invité

peut être pourrait ton récupérer l’énergie des orchestres philharmoniques , batteries(vibrations) , cymbales , violons , harpes , trompettes (avec un petit ventilo) en sortie d’instrument? A moins de faire pédaler le chef d’orchestre pendant le concert ?

maxxxx
Invité
… les annonces en kW et MW alors que le prototype semble plutôt peiner à ateindre les mW (mais un facteur 10^9, qu’est-ce que c’est ? une broutille !) Et puis l’idée de mettre des mini-éoliennes dans les conduits d’aération m’a bien fait rigoler aussi ! A classer avec les légendaires ralentisseurs-générateurs dans les parkings des supermarchés pour l’éclairage “propre” du magasin… Allez, c’est décidé : un jour je vais apporter ma pierre à l’édifice en posant un brevet pour la lampe à éclairer les panneaux solaires (afin de produire même la nuit) ou la voiture électrique sans batterie qui… Lire plus »
Thomas gueret
Invité
Cher Maxxx, Sans vouloir trop m’avancer sur l’intérêt de cette technique, surtout un jour comme aujourd’hui :o), j’ai au moins une réponse à vous apporter concernant l’utilisation d’un objet de ce type dans les gaines de chauffage ou de ventilation. La question que posent ces multiples capteurs disposés partout dans un bâtiment ou un circuit aérolique en l’occurence, ce n’est pas tellement l’énergie qu’ils consomment localement (encore que ce soit important, bien sûr), mais l’ensemble de l’énergie que nécessite le système dans lequel ils s’inscrivent. Un saut de technologie qui permettrait de se passer de batterie serait appréciable. Connaissez-vous le… Lire plus »
1000 mille
Invité

ont compris ? humblement , je l’avoue je n’en fais pas parti. est-ce grave docteur ?

michel123
Invité

Le micro générateur associé avec un supercondensateur dont la longévité est sans commune mesure avec une pile rechargeable permet aux capteurs d’être en totale autonomie et d’éviter de changer les piles pendant de nombreuses années. cette corde vibrante n’ayant pas de pièces mobiles durera sans doute beaucoup plus longtemps qu’un rotor . Quand à produire des MW avec un tel système n’oublions pas que nous sommes le premier avril !!

wpDiscuz