Mininews énergétiques – enerzine.com 10-11-10

La Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régie (FNCCR) a donné hier sa position relative au déploiement des compteurs évolués, et plus particulièrement sur le fameux compteur Linky. Bien que favorable à cette initiative, elle souhaite que l’expérimentation fasse l’objet "d’une appréciation approfondie et d’un diagnostic partagé entre tous les acteurs concernés". Elle rappelle ainsi qu’il existe encore de nombreuses questions sans réponses comme l’impact des compteurs sur la maîtrise de la consommation d’électricité et sur la gestion des périodes de pointe. Plus inquiétant, le compteur linky souffrirait "de dysfonctionnements", et le coût final du dispositif (y compris son évolution future) reste à ce jour inconnu. Enfin, elle plaide pour une modification des compteurs afin que le consommateur puisse obtenir des informations minimales, via un afficheur déporté.

 

***

Chevron, la deuxième compagnie pétrolière des États-Unis derrière ExxonMobil, a annoncé le rachat du producteur de gaz naturel Atlas Energy pour la somme de 4,3 milliards de dollars. Cette transaction permettra ainisi à Chevron de s’implanter dans le Marcellus Shale, une réserve de gaz de schiste située au sud-ouest de la Pennsylvanie.

***

Afin de s’ancrer fortement et durablement sur le marché chinois, General Electric (GE) a annoncé hier vouloir réaliser un investissement de plus de 2 milliards de dollars dans le pays d’ici 2012. Le conglomérat américain va ainsi injecter 500 millions de dollars dans la construction de 6 centres de R&D. Par ailleurs GE investira également 1,5 milliard dans 4 co-entreprises, comprenant des sociétés d’Etats bien implantées dans les secteurs de l’énergie et du transport ferroviaire.

***

Technip a lancé mardi l’émission d’obligations ‘Oceane’ pour un montant initial d’environ 450 millions d’euros et dont l’échéance est fixée au 1er janvier 2016. Ce montant est susceptible d’être porté à près de 500 millions d’euros, en cas d’exercice en totalité de la clause d’extension (11,1%), voire même, à environ 550 millions d’euros, en cas d’exercice en totalité de l’option de surallocation (11,11 %). L’objectif de cette opération est de permettre un refinancement partiel de l’emprunt obligataire de 650 millions d’euros, dont l’échéance arrive à terme (mai 2011), ainsi que de mettre en place des financements à long terme pour faire face aux investissements récents engagés par le groupe de services parapétroliers.

***

A consulter également aujourd’hui sur enerzine.com :

  1. Poweo n’exclut pas des mesures de restructuration : lire
  2. L’échec de Copenhague nous coûte $ 1.000 Mds de plus : lire
  3. Astrid, futur réacteur nucléaire de 4ème génération : lire
  4. Les substituts au pétrole : pas avant 90 ans ! : lire
  5. Stimuler une économie faiblement émettrice de carbone : lire
  6. EDF & GDF : la même entreprise pour 35% des français : lire
  7. Voltalia annonce un portefeuille de 920 MW en France : lire
  8. Bull et CEA-DAM : Tera 100 passe la barre du pétaflop : lire
  9. GDF Suez : nouveau réservoir de stockage GNL au Chili : lire

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz