MIRA s’associe à Itaipu pour mettre au point une nouvelle batterie au lithium

Le groupe MIRA, spécialiste des systèmes hybrides et électriques, vient d’annoncer un accord de collaboration avec la Fundação Parque Tecnológico Itaipu (FPTI) pour la création d’un nouveau centre d’excellence pour le stockage d’énergie au Brésil.

Le premier projet dans le cadre de cet accord mettra l’accent sur la recherche-développement visant la mise au point d’une batterie au lithium à architecture souple et novatrice pour des applications de génération d’énergie fixes et les transports.

Le projet implique le transfert de technologies et le développement commun d’une nouvelle propriété intellectuelle, qui doit permettre à FPTI de devenir l’un des leaders en technologies de stockage d’énergie. L’association du savoir-faire de MIRA sur le marché automobile international et des connaissances de FPTI en applications de génération et stockage d’énergie fixes d’envergure devrait former un socle solide pour le nouveau centre de développement de batteries.

L’approche modulaire permettra en effet la conception d’une batterie adaptée au stockage de l’énergie verte tant éolienne que solaire pour applications fixes, tout en mettant l’accent sur les transports, les motocyclettes, les camions et les bus.

Par ailleurs, le programme initial favorisera également le développement de solutions à faible émission de carbone.

"MIRA s’est imposée au Brésil depuis plus de trois ans durant lesquels elle a établi une forte relation avec Itaipu et la FPTI. Le développement conjoint de solutions de stockage de pointe constitue une excellente initiative qui appuiera les talents locaux en créant des emplois dans la haute technologie tant pour PTI que pour MIRA" a déclaré Armando Canales, directeur général de MIRA Brésil.

"Le Brésil constitue une région de croissance stratégique pour MIRA et ce partenariat intéressant est l’occasion d’appliquer et de faire avancer les technologies pertinentes de MIRA, en les adaptant au contexte exigeant et aux cycles de service propres à cette région. Outre réunir deux partenaires ambitieux et compétents dans le but de montrer la compétitivité du Brésil en technologies émergentes, cette collaboration profitera à l’environnement et à l’économie locale" a précisé pour sa part, Declan Allen, directeur de l’exploitation chez MIRA.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz