Mise en production des gisements de Ghadamès

Dans le sud de la Tunisie, des gisements pétroliers de petites tailles atteignants une production cumulée de 70 000 barils par jour sont entrés en service dans le bassin de Ghadamès. Ils se prénomment Dalia, Nour, Hawa et Adam et participent à hauteur de 30 % dans la production nationale d’hydrocarbures. Ces gisements vont permettre de compenser le déclin naturel des sites d’El-Borma ou d’Ashart. Selon les sources officielles, on découvre annuellement deux à trois nouveaux gisements sur le sol tunisien. C’est assez pour consolider les réserves prouvées (425 millions de barils), mais insuffisant pour satisfaire la demande croissante (90 000 barils/jour).
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz