Enerzine

Moisson de contrats énergétiques en Algérie

Partagez l'article

La visite de Nicolas Sarkozy en Algérie ce début de semaine devrait être l’occasion pour les industriels français de concrétiser des contrats énergétiques.

Selon un entretien accordé à l’agence de presse algérienne APS à la veille de son départ, Nicolas Sarkozy à annoncé la signature de "contrats gaziers qui garantiront notre approvisionnement jusqu’en 2019" ainsi que d’un "accord de coopération nucléaire, […] évoqué avec le président Bouteflika avant même [son] élection."

Ainsi , à en croire le Président, "Gaz de France va investir 1 milliard de dollar sur le gisement de Touat [Sud de l’Algérie], et Total 1 milliard et demi de dollars à Arzew"

Concernant GDF, le contrat concerne la reconduction d’un permis d’exploitation obtenu en 2003 avec la société algérienne Sonatrach. Le démarrage de la production doit se faire en 2011. GDF y est opérateur à 75%, les 25% restants étant détenus par la société algérienne.

 D’autre part, ces prochains jours pourrait être finalisé un accord déjà annoncé par Total la construction d’une usine pétrochimique à Arzew, sur la côte méditerranéenne, pour 1,5 milliard d’euros.

Annoncée également, le contrat d’1,3 milliards d’euros pour la construction d’une centrale électrique par un consortium dont fait partie Alstom.

Enfin, Thales pourrait se voir confier la sécurisation des sites industriels et des conduites d’hydrocarbures de Sonatrach, pour un montant de 100 millions d’euros.

 

 
(src : APS et agences françaises)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz