Monsanto et la vitamine A

Intéressant car réalisé sans faire appel aux OGM. Pour ce faire, la génétique a été utilisé à bon escient. Une grande variété de maïs a été étudié pour déterminer ensuite le croisement naturel qui permettrait d’obtenir ce maïs enrichi en vitamine A.

Cette expérience montre à elle seule la nécessité de préserver la biodiversité. Ce n’est qu’en disposant d’une multitude de variétés différentes que nous pouvons grâce aux biotechnologie réaliser des croisements judicieux pour répondre aux grands défis de la planète sans avoir à recourir aux OGM.

Aujourd’hui, la biodiversité est menacée. Nous le savons tous. Nous savons que chaque jours des espèces animales et végétales disparaissent. si les OGM peuvent apporter une solution dans un monde stérile, dans notre monde, tel qu’il est fait aujourd’hui, c’est la biodiversité qui est la clé de nos problèmes. Au lieu d’attendre des années de pratiques, de croisements infructueux, d’essais ratés, etc, la biotechnologie est capable de faire gagner un temps énorme à la le recherche.

En mémorisant la fiche génétique de chaque espèce dans une base de donnée, il devient possible de lancer des algorithmes pour rechercher les croisements judicieux à réaliser. Exactement comme vient de le faire Monsanto pour le maïs.

Le seul véritable problème, c’est que ce n’est pas une méthode très rentable… comment breveter ce que tout le monde peut faire, même la nature..? La biotechnologie peut servir sans difficulté les intérêts de l’humanité, mais pas vraiment ceux des financiers… Une fois qu’on sait qu’il suffit de croiser telle variété naturelle avec telle autre pour obtenir un croisement efficace, tout le monde peut le faire… Alors qu’avec les OGM c’est vérouillé. Le résultat est brevetable car il n’a rien de naturel.

J’encourage volontier Monsanto à poursuivre dans cette voie, et pour que cette voie puisse être efficace, je les encourage également à ne pas mettre en danger la biodiversité avec leur OGM, mais à la préserver. La biodiversité n’est rien d’autre que la banque de donnée dans laquelle nous pourrons puiser nos solutions de demain. c’est en la préservant que nous prendrons soin de l’humanité. L’Humanité, qui n’est qu’une composante de la biodiversité…

[ Archive ] – Cet article a été écrit par Genfi

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz