Mont St-Michel VS éoliennes : Europa Nostra se défend

Europa Nostra, une Organisation de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine, s’oppose au projet d’installation d’éoliennes à Argouges, situé à 19 km du Mont-Saint-Michel.

L’ONG qui regroupe plus de 250 associations en Europe dont une vingtaine en France, indique que les éoliennes "seraient visibles" depuis le Mont, "dégradant un paysage immuable et unique".

"L’installation de ces machines immenses, visibles depuis le Mont, est une décision grave", a déclaré Denis de Kergorlay, président exécutif d’Europa Nostra. "Si une personne peut voir le Mont depuis le parc éolien, l’inverse est vrai", de jour comme de nuit.

Les membres du comité de direction d’Europa Nostra se sont rendus sur le site, samedi dernier, afin de constater – ou plutôt d’imaginer – eux-mêmes les effets du projet sur place.

Déjà, l’UNESCO, a demandé l’année dernière à la France de lui fournir "des informations complètes sur l’emplacement et la hauteur des turbines". Dans le pire des cas, ce dernier pourrait être amené à prendre une décision au mois de juin prochain, allant jusqu’au déclassement du Mont Saint-Michel.

Comme tous les recours juridiques ont été épuisés, Europa Nostra compte maintenant sur son aura pour contraindre les promoteurs à abandonner non seulement le projet d’argouges, mais également une quinzaine d’autres planifiés dans le périmètre du monument. Pour elle, c’est maintenant au gouvernement français de trancher sur cet épineux dossier.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Mont St-Michel VS éoliennes : Europa Nostra se défend"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
eilage
Invité

Je n’ai rien contra Europa Nostra, bien au contraire , mais dans l’histoire qu’est ce qu’en pense la mairie du Mont-St Michel, la région ? Est ce qu’il n’ont pas leur mot à dire et le cas échéant savent se défendre tout seul ??

Samivel51
Invité
“un paysage immuable”. Non, justement, il n’est pas immuable! Aucun paysage n’est immuable, comme en atteste la digue et l’immense parking qui a été construit au pied du Mont. Et l’envasement de la baie. Les montagnes s’érodent, les côtes avancent ou reculent, les falaises de craie s’écroulent, la mer monte. Et puis le paysage si précieux que tout le monde associe au Mont Saint-Michel, c’est le Mont lui-même, et la baie environnante; pas ce qu’on voit du sommet de la flèche de l’église, à 19km, avec des jumelles. Avec ce raisonnement, il faudrait détruire tous les immeubles moches visibles depuis… Lire plus »
jeff_1982
Invité
“Dans le pire des cas, ce dernier pourrait être amené à prendre une décision au mois de juin prochain, allant jusqu’au déclassement du Mont Saint-Michel” La cité de Cacassonne cotoie des éoliennes dans le périmetre des 20kilometres depuis 2006 (15 éoliennes de 99m), sans oublier le canal du midi encore plus proche du parc. En presque 5ans, personne ne s’en est inquiété, ni l’UNESCO ni les ABF, pire, entre 2005 et 2009 la fréquentation a bondit de 60%, soit 10% de plus que de 1997 à 2007. La preuve est faite que les éoliennes n’inquietent pas un site classé pour… Lire plus »
Samivel51
Invité

Lors de sa construction, le Mont-Saint-Michel, lui aussi, a bouleversé un paysage “immuable”. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on le voit de loin.

renewable
Invité

vraiment 19km, ils se foutent du monde…. et les antennes relais? les pylones qui sont bien plus proches et du coup plus grands en occupation de paysage? Que doivent dire les habitants de Copenhague qui ont des éoliennes dans leur ville, dans leur port et en mer sous leurs yeux? Il y a vraiment des gens qui ont un temps incroyable à perdre et des combats ridicules et puérils à mener, c’est risible.

Technoscopie
Invité

C’est triste de voir le niveau des argumens avancés par les opposants à l’éolien. Personnellement très attaché à la région, je n’ai aucun doute que les moines du Mont aient perçu cette arrivée des éoliennes comme une manière efficace de valoriser localement le territoire, en y apportant des ressources renouvelables de proximité, de la même manière que les moutons à proximité du Mont peuvent constituer une ressource locale (et eux aussi se voient depuis le Mont). L’exemple de Carcasonne est aussi flagrant…c’est cette diversité qui a forgé la France.

bruno
Invité
Je suis 1000% d’accord avec le ton des commentaires publiés ci-dessus. Qu’est ce que c’est que ces pseudos protecteurs du patrimoine qui parlent de dénaturer un site avec des éoliennes qui seront à 19km ? Réponse : des gens qui allument et profitent du confort de la fée électricité dés qu’ils rentrent chez eux (ont-ils tous des lampes basses consommation et du chauffage par briques réfractaires + ees panneaux solaires sur leurs toits d’ailleurs ?) mais qui veulent un paysage “immuable” dans leur champ de vision. Et surtout qui aiment jouer aux “Zorros” qu’ils ne seront jamais avec des arguments… Lire plus »
edc10
Invité
Attention, ce ne sont pas les mêmes anti-éoliens !! Car il existe des écolos (dont je fais partie) qui se battent pour un respect “humain” des distances aux habitations. Là je suis perplexe. Ma foi que l’Unesco donne son avis ! Je pense que les locaux ont peur du déclassement et du coup d’une baisse de fréquentation touristique (c’est humain, la peur de revenus moindre est compréhensible. Car doit y avoir pas mal de chambre d’hôtes et d’hôtels dans le coin !!). Il est vrais que de nombreux étrangers vont dans le coin uniquement grace à la pub “Unesco”. Mais… Lire plus »
wpDiscuz