“Moteurs améliorés et recours progressif à l’électrique”

Alors que le cabinet d’audit et de conseil PwC prévoit une croissance de la production automobile mondiale de plus de 8% entre 2011 et 2012, l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale européenne début 2012, accélèrera la course à la performance environnementale.

D’après PwC, l’année 2011 restera celle du basculement, où les pays émergents, Chine en tête, seront devenus les premiers producteurs d’automobiles dans le monde. Les équipementiers français quant à eux devront continuer à s’adapter pour tirer leur épingle du jeu sur un marché fortement internationalisé.

En parallèle, l’Union Européenne appliquera dès le début de l’année 2012 les pénalités relatives aux émissions de CO2. Les constructeurs devront à l’avenir maintenir leurs efforts pour respecter ces normes environnementales.

L’amélioration des moteurs à combustion et le recours progressif à l’électrique.

« A l’approche de la mise en application de normes strictes imposées par les autorités en matière d’émission de CO2 , le secteur automobile a parfaitement pris conscience du défi environnemental, en améliorant d’une part les performances du moteur à combustion et en redoublant d’effort en matière de R&D, notamment via le développement des véhicules hybrides et électriques. Ces derniers représenteront pour PwC respectivement 4,1% et 1,0% de la production de véhicules légers en 2017», selon François Jaumain, Associé PwC.

Alors que la limite d’émission de gaz à effet de serre fixée par la Chine avoisinera les 165g de CO2/km à l’horizon 2015, l’Union Européenne, championne du défi environnemental, met en application sa réglementation dès janvier 2012 et se situera toujours en tête à l’horizon 2020 avec un objectif moyen d’émission à 95g de CO2/km. Alors qu’en 1995 les véhicules émettant moins de 120 g de CO2/km n’existaient presque pas en Europe, en 2010 les ventes de ces véhicules ont pour la première fois dépassé toutes les autres catégories, représentant un tiers des ventes totales.

"Moteurs améliorés et recours progressif à l'électrique"
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

« Les pénalités CO2 sont une forte incitation pour les industriels à investir et innover en faveur de la réduction des émissions de CO2 des véhicules et ainsi garder une certaine longueur d’avance dans cette compétition internationale » a conclu François Jaumain.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "“Moteurs améliorés et recours progressif à l’électrique”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lionel_fr
Invité
Tout cela est très bien mais.. que de rhétorique derrière ces belles paroles. 2010 a été l’année des aides gouvernementales aux petites voitures dont on sait qu’elles se vendent beaucoup moins bien depuis. Parfois je me demande si la quète du co2 minimum ne cache pas un problème plus concret d’approvisionnement pétrolier qui ne veut pas dire son nom… Selon une grande compagnie pétrolière , il faudrait 4 arabies saoudites pour soutenir la demande d’ici 2020 … on lit un peu partout que la production mondiale n’atteindra jamais 100mn bl/jour alors que nous en sommes à 88 ! et quand… Lire plus »
Pastilleverte
Invité
Si au moins on s’attaquait à de vrais polluants, comme les particules ou les oxydes d’azoe , Jjusqu’à présent la baisse des émissions de CO2 est essentiellement le fait des motorisations Diesel dont on connait les dangers environnementaux et sanitaires pour les polluants émis, voir mon introduction; Comme dit lionel, derrière cette histoire de CO2, se cache plutôt les craintes sur l’approvisionnement en pétrole, puisque le lien conso/émissions de CO2 est pratiquement linéaire. Bon et puis on va pas recommencer les échanges de café du commerce sur la provenance de l’électricité : rions d’avance si la Chine qui va devenir… Lire plus »
rouget
Invité

Et il s’en vend pres de 20 millions par an…

trimtab
Invité

Juste pour info: Sans parler du vélo éléctrique, 10 km au patate (!) de consommation c’est du vrai ‘éfficacité énergetique’ presque sans CO2 !: trimtab

gp
Invité
faudra pas oublier un jour de communiquer sur les vrais chiffres… Dame nature et de CC se fichent pas mal des émissions théoriques annoncées par les constructeurs. Vendre de + en + de petites voitures exemplaires au plan CO2 sur le papier mais qui en réalité passent la 1/2 de leur temps à rouler en ville dans les embouteillages avec des conducteurs/trices qui ont une pratique très limitée de l’éco-conduite, au final ca donne des valeurs tout à fait banal en CO2. Pour info, voici des mesures effectuées récemment sur un parc auto pro d’un groupe industriel de l’agroalimentaire :… Lire plus »
boris d
Invité
Dire que les pénalités sur le CO2 vont nous permettre de garder une longueur d’avance dans la compétition internationale, ça relève de la myopie. Les constructeurs européen produisent des véhicules vertueux en terme d’émission de CO2 grâce aux ventes de diesels (70% des ventes dans certains pays européens). Hors d’Europe, l’engouement pour le gazole n’est pas le même et c’est plutot la maitrise de la technologie hybride qui représente un avantage sur le plan international. Aussi, en misant tout sur le diesel certains constructeurs n’ont pas pris d’avance sur des pays comme le Japon ou la Corée. Un petit exemple… Lire plus »
gp
Invité
Si les mesures prises par l’Europe ne sont p-ê pas totalement exemptes de défaut, reconnaissons qd mm qu’elles vont dans le bon sens et qu’elles constituent aujourd’hui LE moteur de la course à l’efficacité énergétique dans l’industrie auto. Tout cela est admirablement renforcé par une demande bien réelle du coté des consommateurs (notamment des entreprises vu la fiscalité qui leur est désormais imposée sur les VL et les VUL). On ne peut pas en dire autant des américains qui continuent de faire la course seuls en tête en matière de gabegie et d’insouciance environnementale. Un rapport aussi riche qu’accablant! Vive… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
De Montréal à Vancouver : 4902 km (google maps) ! j’ignore l’état des routes, la vitesse aurorisée ou la densité des structures d’accueil en cas de panne.. Mais quand même avec des distances pareilles, une croissance économique apparemment infinie et un pays producteur d’hydrocarbures , je devine que le point de vue est différent. Même votre excellent lien met l’accent sur l’aspect passionnel et le type de marketing au détriment du coté “utile” des véhicules canadiens. On ne leur vendra pas de pickup electrique li-ion ! Cela dit , leur coté décomplexé vis à vis de la consommation de fuel… Lire plus »
gp
Invité
@Lionel_fr : Séville – Stockholm > 3500km 😉 … l’ordre de grandeur est le mm. Le pb est ailleurs, il est culturel! Au Québec, on vit l’AWF qu’à 50%. Plus au Sud, le constat est pire encore (rapport à l’absence totale de taxe sur l’essence entre autre) comme on le devine en parcourant l’excellent rapport de M. Bergeron. Pourtant il va bien falloir que toute cette gabegie cesse car malgré la taille du pays et l’immensité des ressources. Les 300 M de consommateurs américains ont déjà sévérement taillé dans les ressources planètaires! Avec les conséquences dévastatrices qu’on sait… Certains disent… Lire plus »
wpDiscuz