Moteurs au gaz : bientôt en test sur les routes suisses

A l’occasion de l’inauguration d’un nouveau banc d’essai, l’Empa, laboratoire fédéral suisse, fait le point sur l’avancée de ses recherches concernant les moteurs à gaz et les nouveaux carburants développés dans ses locaux.

Depuis quelques temps, l’Empa développe des activités dans le domaine des moteurs à gaz naturel et à biogaz. Moteurs qui, selon l’Empa, s’avèrent nettement meilleurs que ceux utilisant des carburants «conventionnels» sur le plan des émissions de gaz toxiques et de dioxyde de carbone (CO2).

A travers leur projet CLEVER, l’Empa et l’EPF de Zurich étudient en commun avec Volkswagen et Bosch le potentiel de nouveaux procédés de combustion et de l’hybridisation pour les moteurs à gaz. L’objectif visé est une réduction de plus de 30 % des émissions de CO2 par rapport aux moteurs à essence actuels.

Ces travaux sur la propulsion au gaz naturel et au biogaz leur permettent aussi d’acquérir une expérience transférable à la propulsion à l’hydrogène gazeux.

Ce mode de propulsion pourrait bientôt déjà passer du laboratoire à la route. Ainsi le projet «hy.muve» dans lequel l’Empa, le PSI et les entreprises industrielles Bucher Schörling, Brusa et Messer Schweiz AG ont développé en commun une balayeuse communale propulsée à l’hydrogène doit être testé en pratique à partir du mois de mai 2009 dans plusieurs villes suisses. Il s’agira principalement de tester le comportement au vieillissement de ces composants.

Optimisation des moteurs conventionnels

Le laboratoire des moteurs poursuit aussi ses travaux sur les moteurs à essence et diesel conventionnels, avec un accent sur l’utilisation des biocarburants, sur la formation des polluants lors du processus de combustion et sur leur réduction dans les catalyseurs et les filtres à particules. Le développement d’une matrice de catalyseur à écoulement turbulent (au lieu d’un écoulement laminaire conventionnel) effectué par l’Empa va bientôt faire l’objet d’un transfert à l’industrie.

L’agrandissement du laboratoire des moteurs de l’Empa – réalisé entre autres avec le soutien du Centre de compétence pour l’énergie et la mobilité (CCEM) du Domaine des EPF – permet d’élargir la collaboration de l’Empa avec de groupes de recherche et avec l’industrie dans des projets sur la mobilité.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Moteurs au gaz : bientôt en test sur les routes suisses"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nature
Invité

Pendant ce temps que font Renault et PSA?Auraient-ils moins de moyens que nos amis Suisses? Ou moins d’initiatives?

Algire
Invité

Quelle différence avec le moteur GNV classique (Gaz Naturel pour Véhicule) ?c’est pas clair dans cet article .

wpDiscuz