MotoCzysz E1pc : une moto électrique surpuissante

MotoCzysz vient de remporter l’édition 2010 du «Isle of Man TT Zero» grâce à sa moto électrique, la E1pc, qui a roulé à une vitesse moyenne de 96,820 mph, soit 155 km/h, sur un circuit de 60 kilomètres.

La E1pc de MotoCzysz est une moto de course électrique qui intégre des batteries 10 fois plus puissantes que celles d’une Prius, développe 2,5 fois plus de couple qu’une Ducati 1198, et demeure capable d’atteindre une vitesse de pointe de plus de 225 km/h.

L’engin qui dispose d’un dispositif à refroidissement liquide et d’un moteur électrique à aimant interne permanent, possède également l’un des couples moteur/densité des plus élevés jamais rencontrés dans l’industrie (340 Nm / 35 kg). Le moteur est ainsi en mesure de délivrer 75kW en continu (100 ch) et 93% d’efficacité lors d’une forte demande de puissance (140C).

Autre particularité, le pack batteries en lithium-polymère peut être échangé en quelques secondes.

Chaque Batterie D1g1tal pèse moins de 8 kg et s’enclenche sans effort dans le rack d’alimentation situé dans le chassis. Les 8 batteries sont capables de développer un total de 10 kWh.

MotoCzysz E1pc : une moto électrique surpuissante

Le fabricant indique enfin que la moto électrique complète avec moteur, contrôleur, châssis, rack et batteries incluses est commercialisée aux alentours des 42 000 dollars (soit 34 300 euros).

MotoCzysz E1pc : une moto électrique surpuissante

MotoCzysz E1pc : une moto électrique surpuissante

[ Credit image : Amadeus Photography ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "MotoCzysz E1pc : une moto électrique surpuissante"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

Jolie moto au moteur inutilement surpuissant : cela fait 10 kw pour 8 fois 8 = 64 kg soit 164w par kg . vive la mobilité electrique si elle n’est pas réservée aux motars friqués. Mais pour démarrer la production il faudra bien en passer par les acheteurs à fort pouvoir d’achat. MC

Pastilleverte
Invité

et ça nous fait combien de déchets radioactifs longue vie au km (en France) ?

trimtab
Invité
Ce bref ramène à deux éléments dans le ‘brainstorming’ autour de la mobilité éléctrique tels qu’on trouve dans le raisonnement des gens tel ceux de BetterPlace: 1: Le notion de ‘slot and run’ impliquant le changement rapide de pack batterie. 2: (pour pastillevert) Que le developement de la mobilité electrique va instaurer une ‘capacité de stockage mobile’ afin le ‘lisser’ mieux la production actuelle d’electricité et de répondre à la nature ‘intermittent’ de certaines ENR’s tel qu’évoqué ici: Ceci bien sur implique qu’on adopte une certaine comportement ‘d’oportunisme énergetique’, ie: faire du jus tant qu’il y a du soleil (ou… Lire plus »
Dan1
Invité

Pour pastilleverte : “ça nous fait combien de déchets radioactifs longue vie au km (en France) ?” Je redonne la référence qui vous permettra de calculer une ou plutôt des réponses possibles à votre question pour la France : Pour un parc très important, il s’agirait d’avenir à moyen et long terme cette étude devrait convenir.

michel123
Invité
toujours les mêmes sempiternelles réponses à un problème pourtant techniquement résolu depuis au moins 20 ans . Tout le monde sait que les déchèts à longue demi vie sont incinérables dans les surgénérateurs. La filière serait en place depuis fort longtemps en france si cette andouille de laurent fabius ne l’avait pas torpillée en plein vol par l’interruption de superphoenix dont le recyclage en centrale d’incinération des déchets était le plan B de sa courte carrière . Je concède volontier que le fluide caloporteur à base de sodium liquide(risque d’inflammation au contact de l’eau) dans lequel s’obstine areva est une… Lire plus »
wpDiscuz