Mozambique : de l’éthanol pour le marché européen

Le Mozambique devrait produire 440 millions de litres d’éthanol de cannes à sucre. Une production destinée à répondre à la demande européenne.

Deux entreprises investiront prochainement 710 millions de dollars pour la production d’éthanol : Le groupe britannique Procana, qui détient Bioenergy African. 30 000 hectares lui ont été accordés dans la province de Gaza pour la production de canne à sucre.

18 000 hectares ont été cédés dans la province de Manica à une autre compagnie britannique : Principal Energy.

A terme, entre 80 000 et 130 000 hectares devraient être employés dans le pays à la production de canne à sucre d’ici 2020. De quoi produire entre 835 millions et 1,6 milliard de litres d’éthanol pour répondre à la demande de l’Union européenne. Celle-ci représentera la destination première des exportations.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Mozambique : de l’éthanol pour le marché européen"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guydegif(91)
Invité

Cette piste mérite d’être explorée si les éléments d’analyse préalables sont encourageants…Agro-carburants pour l’Europe? du boulot et des ressources/revenus pour les locaux et le Mozambique? A analyser objectivement par la communauté européenne et mondiale, et peut-être adopter la démarche pour des pays voisins du Mozambique avec  du potentiel pour faire pousser des ressources alternatives au pétrole….Pourquoi se limiter à l’éthanol_canne à sucre? même si c’est une bonne piste en soi….Jatropha? autres pistes, ligno-cellulosiques? A+ Salutations Guydegif(91) 

Bernnard
Invité

Et on peut être fiers de détourner les terres et l’eau nécessaires à ces cultures de l’agriculture familiale de subsistance du Mozambique. Remplir les réservoirs ou les assiettes, il faut choisir.

Testard
Invité

Et les devises étrangères? ils vont les trouver où ? en vendant leurs fesses,de la drogue,des armes où les organes des pauvres ? Faux réfléchir un peu avant de lancer l’anathème ! il doit bien y avoir moyen un moyen de répartir les terres intelligement pour faire de l’alimentaire d’un coté et de l’agrocarbubant(Jatropha par exemple)sur des terres + ingrates mais appréciée du jatropha ou du miscantus(herbe à éléphant)convertibles en agrocarburants.