Enerzine

Munich renonce à son train à lévitation magnétique

Partagez l'article

Cette machine aux allures futuristes qui circule sans roue et sans chauffeur sur le principe de la lévitation magnétique ne verra pas le jour en raison d’un coût trop élevé.

Le train Transrapid, qui devait relier le centre-ville de Munich à l’aéroport sur une distance de 37 kilomètres, a été jugé beaucoup trop onéreux pour le gouvernement fédéral qui devait couvrir la moitié des frais de production.

Ce projet, estimé au départ à 1,8 milliard d’euros, coûterait désormais plus du double soit entre 3,2 et 3,5 milliards d’euros.

Wolfgang Tiefensee, le ministre fédéral des transports, a déclaré après cet échec : "Ma philosophie et ma principale condition étaient depuis le début les suivantes : ce projet technologique ne sera réalisé qu’à la condition qu’il y ait un avantage utile qui justifie les coûts. C’est-à-dire, si l’investissement est bénéficiaire."

Le train Transrapid, conçu par les groupes allemands ThyssenKrupp et Siemens, n’a jusqu’ici trouvé acquéreur que pour une ligne en Chine, celle qui relie la ville de Shanghai à son aéroport.

S.B.

[Article paru sur le site Fenêtres sur l’Europe, sous licence Creative Commons (cc)]

Voir aussi :

Ca bouge dans la technique des transports ferroviaires

Ferroviaire: Et si nous combinions lévitation magnétique et supraconductivité ?


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz