N.Sarkozy invite A.Merkel sur le chemin du nucléaire

Lors d’une rencontre informelle à Meseberg, au nord de Berlin, Nicolas Sarkozy a invité Angela Merkel à rejoindre la France en redonnant la priorité au développement du nucléaire :

"J’aimerais beaucoup que l’Allemagne et la France aient des ambitions énergétiques qui aillent dans le même sens.", lui a-t-il confié.

Même s’il a évoqué un développement en parallèle des énergies nouvelles, "il n’y a personne qui peut imaginer que les éoliennes serviront à faire tourner toute l’Europe" a-t-il tranché.

"On ne peut rester en Europe face à une situation où, dans un siècle il n’y aura plus de gaz, où dans 30 ou 40 ans, il n’y aura plus de pétrole."

"Le nucléaire, c’est l’énergie du futur"

Angela Merkel aurait pu le rejoindre sur ces positions, si elle n’etait liée à l’abandon de l’atome pour 2020 par le contrat de Grande coalition avec les conservateurs et les socio-démocrates.

"Nous souhaiterions que la coopération entre Siemens et les entreprises françaises, notamment Areva, puisse se poursuivre", a néanmoins déclaré la Chancelière, en référence aux reflexions en cours sur l’avenir d’Areva.

Réactions

Greenpeace s’est insurgé aujourd’hui de la vision donnée par le Président concernant les énergies renouvelables.

"Réduire les énergies renouvelables aux seules éoliennes est le discours typique des promoteurs de l’atome, qui réduisent le débat énergétique au développement de l’énergie nucléaire ! ", a déclaré Karine Gavand, chargée de la campagne Climat de Greenpeace France.

Prenant le contre-point du discours du Président français, l’association écologiste a invité le pays à suivre l’exemple de l’Allemagne en matière d’écologie et de développement des énergies propres, au détriment du nucléaire.     

 
 
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "N.Sarkozy invite A.Merkel sur le chemin du nucléaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jerome
Invité

M. Sarkozy veut jouer aux stars.C’est dommage qu’il est choisi la voie de la présidence car cela pénalise tout le monde et on ne peut même pas le zapper.S’il ne souhaite pas apprendre de textes, ce serait tt de même bien qu’il sache ce qu’est le développement durable et surtout que nucléaire et “bio”-carburants en sont à l’opposé…

Tintin
Invité

Il faut que les Allemands soient cohérents : s’ils ne veulent plus de nucléaire, alors qu’ils acceptent que Siemmens sorte du capital d’Areva … Quant au éoliennes… soit l’on accepte de réduire drastiquement notre consommation d’énergie soit on accepte le nucléaire. Comme je ne crois absolument pas à la première solution, je donne donc raison à Mr. Sarkozy.

Claude76
Invité

se renseigner un peu : le prix de l’uranium à plus que multiplié par 10 en 4 ans pour cause de pénurie . 76.000 t de consommés pour 42.000 t de production en 2006 dans le monde : on tape dans les stocks .

geocari
Invité
Opposer nucléaire et renouvelable est dépassé. L’europe n’a pas de ressource propre en énergie et doit la produire à partir de ses importations. Il faut (en plus des économies d’énergies etc)diversifier les sources d’énergie et donc répartir les dépendances. Le développemet accéléré des renouvelables (pas seulement l’éolien) permettera de réduire cette dépendance externe, mais restera limité au point qu’il ne pourra dépasser un certain seuil, par ailleurs estimé à ~20%-30% des besoins par l’union européenne, et parmi les sources d’énergie ‘traditionnelles’ seul le nucléaire produit si peu de CO2 qu’on peut le classer dans la catégorie des énergies favorables à… Lire plus »
Alesia
Invité
…car l’Allemagne lorgne sur notre énergie fournie par nos centrales nucléaires : tout bénéf. : les centrales chez nous, l’énergie chez eux et les éoliennes dont ils ne savent plus quoi faire distribuées sur le territoire français. Ah! Pauvre France! Développement durable ne veut pas dire inonder le sol français de leurs éoliennes. On sait que les éoliennes ne produisent qu’à environ 1/3 du temps et que EDF a déjà programmé l’ouverture ET la créations de centrales thermiques … QUI VONT POLLUER. Mais que fait-on pour le transport routier, le transport aérien etc. Que fait-on pour une action raisonnée de… Lire plus »
Anti-arnaque
Invité

L’Allemagne ne va jamais abandonner le nucleaire, au contraire, elle le developpe, en copiant les technologies francaises d’Areva, grace a Siemens ! Vous etes aveugles  ? Vous voyez pas l’arnaque aussi appelee “cooperation” mais qui n’est pas du tout bonne pour la France!

wpDiscuz