Namibie : du CPV alimente en électricité une communauté rurale isolée

La compagnie Soitec a annoncé l’installation d’un site de démonstration de système photovoltaïque à concentration (CPV) dans le village d’Usib, situé dans une zone rurale isolée près de Rehoboth en Namibie centrale.

La nouvelle installation d’une capacité totale de 25 kilowatts, qui a été raccordée au réseau de la compagnie d’électricité nationale (NamPower) alimente les usagers et, notamment, l’école du village en électricité. Aux termes de l’accord de coopération conclu entre les deux parties, Soitec était chargé de construire et de mettre en service la centrale CPV puis de transférer le savoir-faire acquis ainsi que l’exploitation et la maintenance du site à NamPower.

"La construction d’un projet de ce type nous permet de démontrer en conditions réelles la parfaite adaptation de notre technologie CPV aux environnements chauds et arides", a déclaré Gaetan Borgers, Vice-président exécutif de la division Energie solaire de Soitec. "C’est aussi pour nous l’occasion d’œuvrer, par notre implication directe, à améliorer la scolarisation des enfants et les conditions de vie de la communauté. Notre solution d’énergie alternative d’un bon rapport coût-efficacité et respectueuse de l’environnement est non seulement la plus adaptée, mais également créatrice d’emplois au plan local. Nous poursuivons activement notre stratégie d’installation de nos systèmes CPV dans les régions à fort ensoleillement, et la Namibie en est la parfaite illustration".

Usib est une communauté rurale isolée comprenant une école qui dispense d’un enseignement et d’un hébergement à plus d’une centaine d’enfants venant de toute la région. Les repas servis aux pensionnaires sont composés en partie de légumes produits dans un petit potager. Alensy, un sous-traitant de Soitec, a ainsi également installé un système de pompage utilisant l’énergie solaire dans le potager, permettant d’irriguer environ 4.000 m2 de cultures. Le produit de la vente d’électricité générée par la centrale et injectée dans le réseau sera porté au crédit de la facture d’électricité de l’école. La centrale électrique restera en service pendant au moins 20 ans.

La technologie CPV atteint un rendement énergétique de 30 %, soit environ le double des technologies photovoltaïques conventionnelles. Les modules CPV de Soitec font appel à une conception verre-verre durable et à des lentilles de Fresnel pour concentrer 500 fois les rayons du soleil sur de petites cellules photovoltaïques multi-jonctions à haute efficacité. En utilisant un système de tracker à deux axes, les systèmes proposés par Soitec assurent une production d’énergie constante tout au long de la journée. En outre, les systèmes associés permettent de réduire les pertes d’énergie à des températures élevées et assurent un refroidissement passif sans consommation d’eau, de réels avantages dans des régions à très fort taux d’ensoleillement comme la Namibie.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Namibie : du CPV alimente en électricité une communauté rurale isolée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
sansun
Invité

Le produit de la vente d’électricité générée par la centrale et injectée dans le réseau sera porté au crédit de la facture d’électricité de l’école. La centrale électrique restera en service pendant au moins 20 ans. Voila la solution qui nous est impossible de faire en France , et qui pourtant serait la meilleure solution pour lancer définitivement les EnR , et éviter les subventions et arnaques en tous genres.

Guydegif(91)
Invité

OK, Très Bien! voilà 1 PILOTE en place. Mais 25 kW de CPV ça fait combien de kWhs / jour? Quelle est la durée prévue d’observation avant de faire école? Si les conditions d’ensoleillement sont optimales pour du CPV, à qd une multiplication de telles installations? Faudra évidemment trouver des financements et des candidats pour porter de tels projets! Bonne continuation! Bon soleil! RdV dans 1 an pour REX ! A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

OK, Très Bien! voilà 1 PILOTE en place. Mais 25 kW de CPV ça fait combien de kWhs / jour? Quelle est la durée prévue d’observation avant de faire école? Si les conditions d’ensoleillement sont optimales pour du CPV, à qd une multiplication de telles installations? Faudra évidemment trouver des financements et des candidats pour porter de tels projets! Bonne continuation! Bon soleil! RdV dans 1 an pour REX ! A+ Salutations Guydegif(91)

Bob1
Invité

Il s’agit pas d’un système pilote, Soitec en a déjà installé pas mal ! Concernant la production en énergie, la courbe de puissance journaliere d’un système CPV est de forme “rectangulaire”, contrairement à la “cloche” de puissance pour du photovoltaique. Donc en faisant 25kW x nbre d’heures d’ensoleillement tu dois pas etre loin du compte (pour une estimation max bien entendu)

Guydegif(91)
Invité
OK, Bob1, je suis d’accord que ce n’est pas un pilote pour Soitec en tant que techno, car d’autres installés ailleurs, mais 25 kW c’est PEANUTS au niveau de cette installation en Namibie…. OK, pour un paté de maisons ou cases, un hameau, mais comme taille d’installation, 25 kW ça reste TRèS MODESTE, non? 25 x 1500 heures = 37500 kWhs / an……… OK, certes si on va au-delà, il faut aussi du réseau de distribution, donc tout ça doit aller de pair, oui, c’est un tout ! Bonne continuation ! Bonne extension! Bonne expansion de la techno CPV !… Lire plus »
wpDiscuz