Nanotechnologie : un sachet de thé purificateur d’eau

Plus d’1 milliard d’habitants sur notre planète n’ont pas accès à l’eau potable et on estime à plus de 20 000, le nombre de personnes qui meurent chaque jour en raison d’une consommation d’eau insalubre.

A partir de ce constat alarmant et dramatique, des chercheurs sud-africains ont conçu un système de purification d’eau basé sur les nanotechnologies et matérialisé par un sachet de thé dont le coût est évalué à 0,40 euros. Transportable, efficace instantanément et n’offrant aucune possibilité de recontamination, le sachet de thé pourrait enfin s’avérer une méthode performante de masse pour les populations touchées.

Comment fonctionne le système ?

Il allie en fait des fibres nanométriques ultra-minces qui filtrent les contaminants nocifs, tandis que les grains de charbon actif éliminent les bactéries. Il suffit donc d’insérer le sachet de thé dans le goulot d’une bouteille d’eau et de la boire à travers lui.

"Avec le liquide, les nanofibres se désintégreront après quelques jours et n’auront pas d’impact sur l’environnement. Les matières premières constituant le filtre du sachet de thé ne sont pas toxiques pour les humains." a déclaré Marelize Botes, chercheur en microbiologie à l ‘Université Sud Africaine de Stellenbosch.

Nanotechnologie : un sachet de thé purificateur d'eau

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Nanotechnologie : un sachet de thé purificateur d’eau"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Regreb
Invité

très intéressé par ce sujet qui sont les chercheurs ?

enerZ
Invité

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site dédié “The Hoper Project”  La rédaction

wpDiscuz