Nestor : percer les mystères de l’univers depuis le fond de la mer

Plus de 2000 ans avant que la science puisse prouver l’existence des atomes, les Grecs avaient déjà théorisé leur existence.

Leurs descendants continuent à être à l’avant-garde de la recherche scientifique, comme le montre le projet Nestor à Pylos, dans le sud-ouest de la Grèce.

Le projet comprend la création d’un télescope sous-marin placé au fond de la mer Méditerranée. Il suivra les neutrinos dans le but de percer certains des plus grands mystères de l’univers.

Les neutrinos sont « la plus petite quantité de réalité jamais imaginée par un être humain », selon les explications du physicien américain Frederick Reines. Voyageant à la vitesse de la lumière et résistant aux champs magnétiques, les neutrinos traversent la terre en transportant de précieuses informations depuis des sources astrophysiques lointaines. En savoir plus sur eux, c’est comprendre comment l’univers a été créé et comment il fonctionne aujourd’hui.

Cependant, suivre les neutrinos avec précision s’avère très difficile. Les rayons cosmiques qui frappent la surface de la terre peuvent fausser les interprétations, mais ils peuvent être bloqués en plaçant le "télescope" en eau profonde.

Nestor (pour Neutrino Extended Submarine Telescope with Oceanographic Research), qui partage son nom avec un ancien roi de Pylos d’Homère, est actuellement développé pour cette raison. Lorsqu’il sera terminé, il sera installé à une profondeur de 5200 mètres, à environ 30 kilomètres du Péloponnèse.

Nestor sera très probablement cofinancé par Horizon 2020, le programme d’innovation et de recherche phare européen, qui allouera 80 milliards d’euros entre 2014 et 2020 à la recherche, l’innovation et la technologie dans les États membres.

« L’Union européenne a des capacités technologiques significatives et peut mettre en valeur ses scientifiques hautement qualifiés à travers cette initiative », a déclaré Giorgos Stavropoulos, un éminent physicien de l’institut de la physique nucléaire et de la physique des particules, responsable de l’expérience. Nestor pourrait également être utilisé pour enregistrer des données environnementales comme par exemple des données sismologiques ou océanographiques.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Nestor : percer les mystères de l’univers depuis le fond de la mer"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ottosix
Invité

le même existe déjà au large de Toulon sous de nom “Antares”. Il fonctionne depuis plusieurs années.

oeildecain
Invité

Nestor, Antares, “Oscar” et “” les Autres “” … Si on comprend bien on observe la composition et l’historique de l’Univers alors que l’ on ne peut toujours pas connaître l’équilibre phosphorique à apporter à l’ortie pour avoir un engrais complet, naturel et sans nocivité pour notre alimentation … Il y a du désordre dans nos priorités …

chiedo
Invité

@oeildecain : En gardant cette logique je me demande pourquoi vous perdez votre temps à faire des commentaires ici, plutot que de chercher une solution à ce fameu problème d’ortie …..

oeildecain
Invité

Entièrement d’accord avec vous ………..et c’est ce que je fait … mais n’ayant pas certaines compétences je regrette tout simplement que l’on n’y soit pas aidé et que l’on se disperse dans l’univers, alors que l’on n’a pas encore tout à fait compris ce que l’on porte à sa bouche tous les jours … Il semblerait qu’à court terme on soit perdant … Non ?

chiedo
Invité
Personnellement je ne mange pas souvent des orties … Mais c’est valable pour tout le reste, il n’y a pas de problème ou de solution unique et les bénéfices d’un domaine scientifique ne sont pas forcement évidant au début. L’électricité au début c’était pour amuser la galerie, aucune application concrète … on connait la suite. Si on pensait tous comme vous on maîtriserait parfaitement la culture de l’ortie, mais on vivrait encore à l’âge de pierre :/ Heureusement ce n’est pas le cas et d’autres personnes se penche sur d’autres problèmes d’ont les bénéfices ne vous sautent peut être pas… Lire plus »
Dan1
Invité

Et ici vous trouverez une discussion sur les effets dévastateurs des neutrinos…. sur Lionel : On a aussi Double Chooz.

chiedo
Invité

@Hudax, … les recherches pour améliorer les cultures cela ne date pas de Monsanto, ça fait 10,000 ans qu’on sélectionne des plantes et qu’on améliore les conditions de culture. La vérité c’est que l’ortie c’est fibreux et gustativement pas terrible, alors d’une manière générale, les gens et par extension tous ceux qui leurs vendent de la nourriture industrielle ou pas, s’en cogne ! Par contre, pour ce qui est de s’en servir d’engrais et de l’interdiction des semences anciennes je suis d’accord, mais bon c’est pas le sujet.

wpDiscuz