Neuf sociétés vont tester la pile à combustible d’Opel

Dans le cadre du programme d’essai mondial zéro émission de GM, Opel a lancé début décembre en Allemagne et en partenariat avec neuf sociétés, un programme d’essai sur son nouveau système de pile à combustible : Hydrogen4.

En combinant l’hydrogène et l’oxygène de l’air, cette dernière génération de pile à combustible est constituée de 440 cellules. La PAC génére une puissance de 73 kW d’électricité, assez pour propulser le véhicule à 160 km/h. Une centaine de véhicules HydroGen4 circulent aux USA et au Japon, totalisant déjà plus de 700 000 kms parcourus.

Les sociétés Adac, Allianz, Coca-Cola, Hilton, Shindler, Axel Springer, Veolia, Total et Linde, viennent de recevoir un véhicule à leurs couleurs et seront les premières à tester la viabilité d’un tel système en Europe.

Ce projet est financé par le ministère des Transports allemand dans le cadre du Clean Energy Partnership : "Nous sommes reconnaissants de l’engagement du ministère fédéral des Transports allemand en faveur de l’hydrogène comme technologie de propulsion, et nous sommes heureux que ces partenaires industriels de grande réputation nous aient rejoints au moment où nous faisons progresser la technologie zéro émission de la pile à combustible avec le programme HydroGen4 " a affirmé Carl-Peter Forster, président de GM Europe lors du lancement.

" Notre futur repose sur la voiture électrique alimentée par batterie ou par pile à combustible. Cette technologie nous permettra de réduire les émissions globales de CO2 sur le long terme et d’aider également à diminuer notre dépendance à l’égard du pétrole. Grâce à la recherche et à l’innovation, des produits commercialisables sont en cours de développement aujourd’hui. Je suis heureux de faire partie et de soutenir personnellement ce projet. En Allemagne, nous avons atteint un niveau très élevé de connaissance de la technologie de la pile à combustible à hydrogène. Et nous devons renforcer cet avantage. Mon administration a dépensé 500 millions d’euros pour soutenir le programme national pour l’hydrogène et la technique de la pile à combustible. Le secteur industriel s’est engagé dans un effort identique. Ce programme se révèle une réussite totale ", a ajouté Wolfgang Tiefensee, le ministre des Transports allemand.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz