Enerzine

Nexans : 5000 km de câbles pour la méga-ferme solaire de Cestas

Partagez l'article

Le Groupe Nexans a annoncé avoir remporté auprès d’Eiffage Energie intervenant pour Clemessy un contrat portant sur la fourniture de câbles photovoltaïques spéciaux et de câbles d’énergie destinés à la ferme solaire de Cestas dans le sud-ouest de la France.

La plus grande ferme solaire d’Europe va être connectée avec des câbles photovoltaïques Energyflex à la suite de l’attribution au Groupe, par Eiffage Energie, d’un contrat portant sur la fourniture de 90% des câbles destinés à la ferme solaire de Cestas dans le sud-ouest de la France.

Dans le cadre de ce contrat, Nexans fabriquera et fournira environ 5.000 kilomètres de câbles moyenne et basse tension, câbles photovoltaïques (PV) et câbles de communication (fibre optique).

La ferme solaire, située en Gironde, produira plus de 350 GWh par an, avec une puissance crête de 300 MW. Eiffage Energie intervient pour le compte de Clemessy qui pilote un consortium formé pour la construction, l’exploitation et l’entretien de l’installation pour plusieurs investisseurs dont Neoen.

Environ un million de panneaux solaires couvriront 250 hectares de terrain, divisés en 25 centrales solaires. La ferme sera raccordée au réseau électrique en octobre 2015.

Les câbles Energyflex de Nexans assureront des connexions entre les panneaux PV et les onduleurs transformant l’énergie solaire en courant alternatif exploitable. Le Groupe indique avoir développé cette gamme de produits afin de répondre à la demande croissante de câbles fiables et efficaces sur le marché spécialisé du photovoltaïque.

"Eiffage Energie a choisi Nexans pour son offre complète de câbles basse et moyenne tension et photovoltaïques pour ce projet. Un autre facteur important a tenu au fait que Nexans offre des solutions logistiques avancées ainsi que la livraison directe sur site" a commenté Fernando Dos Santos, Responsable des projets photovoltaïques pour Eiffage Energie.

Les câbles sont fabriqués dans les usines françaises de Bourg-en-Bresse, Jeumont et Andrézieux. Leur pose doit être achevée pour l’été 2015.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    15 Commentaires sur "Nexans : 5000 km de câbles pour la méga-ferme solaire de Cestas"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    michel123
    Invité

    Empècher arbres et arbustes d’envahir un terrain de 250 hectares n’est pas une mince affaire. Un troupeau de mouton serait idéal pour cet usage, cela éviterait que le terrain ne soit totalement perdu pour l’agriculture. Quelle est la rémunération au kw/h pour cet énorme ensemble ?

    Temb
    Invité

    La rémunération pour ce site est de 105€ du MWh pendant 15ans et 6 mois, puis au tarif du marché (40€/MWh?) pendant les 25 années suivantes. Au total sur sa durée de vie ce sera environ 65€/MWh Une très bonne affaire pour la collectivité, aujourd’hui mais surtout à la fin de la première periode de 15ans.

    Hubert33
    Invité

    Ce site a été mis sur 250 ha de forêt qui ont été rasée pour l’occasion… forêt productive servant à l’industrie locale! Je suis pour les énergies renouvelables… mais franchement raser de la forêt pour mettre des panneaux photovoltaïques c’est vraiment dommage; alors que nous avons des milliers d’ha de toitures de centres commerciaux, d’industries, de parkings disponibles pour implanter des panneaux !

    Luis
    Invité
    ¤ La centrale PV de Cestas est construite sur une zone ravagée par la tempête de 2009 et des reboisements ont été faits sur d’autres zones moins sensibles. Ce sont 280.000 hectares de forêt qui ont été détruits lors de la tempête Klaus de 2009. « Samedi 24 janvier , la tempête Klaus a touché durement le Sud Ouest. Cestas n’a pas été épargné, et les dégâts globaux sont aussi importants que lors de la tempête de 1999. » « … un terrain gigantesque: 260 hectares qui avaient été ravagés par la tempête Klaus en 2009. » « Plus de trois ans après la tempête… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité
    Oui, Merci à Luis, dont les infos permettent de relativiser, les chiffres et les amorces d’affolement ! Je prends ses infos telles quelles pour mon argumentation, Luis, je vous fais confiance pour les chiffres et les faits relatés. Soyons factuels et objectifs: 280 000 hectares détruits par Klaus en 2009, dont seulement 180 000 hectares ont été nettoyés,..et 81000 hectares ont été replantés ! Les 260 hectares VALORISES par du PV ne représentent que 1 millième de la surface, soit peanuts, au regard du cheptel forestier du coin ! Donc que les pisse-vinaigres mal regardant arrêtent de tirer sur l’ambulance… Lire plus »
    seb
    Invité
    « Avec un taux d’actualisation de 10%, au lieu de 65 euros/MWH on n’a que 24,5 euros. Avec un taux de 5% on obtient 36 euros. » J’ai pas bien compris comment vous calculez votre actualisation… Pour moi quand on prend en compte une actualisation le tarif final est plus élevé que sans… non ? «  »Une très bonne affaire pour la collectivité » ; sûrement pas, la collectivité paie les tarifs d’achat exorbitants. » Ben 105 € le MWh indexé sur 1/5 de l’inflation pendant 15 ans suivi d’une vente au tarif de marché, ça parrait pas malhonnète en comparaison avec l’EPR d’Inkley Point… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité
    Nous avions largement parlé de ce projet ici: avant de bifurquer comme souvent, pour finir par l’éolien au Danemark et Chelya en pleine forme s’appuyant sur des chiffres de 2008…. Certain parle de « bonne affaire pour la collectivité », sans préciser laquelle. La Communauté de Cestas et des environs va effectivement s’y retrouver via impots et taxes divers. Pour la communauté des Français, c’est un peu moins évident… A la très grosse louche, cette installation devrait produire environ 300.000MWh/an (plutôt plus). A 105€/MWh de tarif d’achat sur 15 ans et en supposant un prix de marché moyen quand elle produit de… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité

    Cette installation est « remarquable » ( au sens il faut la remarquer, ce n’est pas un jugement de valeur) dans sa compacité. L’orientation Est-Ouest et un design innovant permet d’installer pour des panneaux fixes environ 1MWc/ha, soit environ 2 fois plus qu’une orientation « Sud ». Les moutons ne manqueront pas d’ombre en été, mais j’ai bien paur qu’ils aient assez peu à manger. Faut juste regarder la photo….

    Pastilleverte
    Invité

    Le sujet c’était ; Nexans, société française a pu fournir 5000km de cables de « haute » technologie Punto. (et cocorico)

    gaga42
    Invité

    Euh, oui, justement, c’est quoi une câble « de haute technologie » « photovoltaique »? Le sujet ne le dit pas, donc le « hors sujet » sur un sujet nul…

    Guydegif(91)
    Invité

    Même s’il y a des choses à redire et certaines pratiques condannables, (voir mon post plus haut) il faut souligner qu’il y a aussi qqs belles rélexions R&D et Méthode de travail, pour une installation/montage efficace et rationnel, tel que vu ce jour ds Actu-Env.: A+ Salutations Guydegif(91, 68 et 30)

    David3331
    Invité

    Pour ceux qui connaissent la foret des landes, les monicultures sont reines : pin, maïs et carottes de ce que je sais sur Cestas. Generalement, les fougeres sont reines sous les pins … Autant dire que mettre des moitons me parait peu envisageable. Par ailleurs, la conception de la centrale fait qu’il n’y aura pas/peu de lumieres sous les panneaux. Du coup, oui c’est regrettable de couper des arbres … Surtout sur une foret totalement artificielle

    Klaus
    Invité

    Les arbres ont été « coupés » par la tempête Klaus de 2009. Cela a pourtant été bien expliqué par un message du 1er juillet. On trouve toujours un gugusse pour dénigrer par principe, sans rien savoir.

    Nicias
    Invité

    Donc pour produire 500TWh, à la louche, faudrait 7000000 km de cable ? Dire qu’on s’inquiète du cout du renforcement de notre réseau basse et haute tension à cause des EnR

    Nicias
    Invité

    C’est vrai que cela nous change des histoires de renforcement du réseau. 5000km de cable pour 350GWh, c’est pas mal. Cela promet de beaux lendemains à Nexans lorsqu’on parlera en centaines de TWh. Avec du décentralisé, on rentre dans le compte de fées pour les actionnaires.

    wpDiscuz