Nexans fabriquera 126 km de câbles d’un seul tenant !

La compagnie Nexans spécialisée dans l’industrie du câble, a indiqué hier avoir remporté auprès de Subsea 7* un contrat portant sur la conception, l’ingénierie et la fabrication d’une longueur totale de 143 km de câbles ombilicaux sous-marins statiques de commande électro-hydraulique, destinés au champ gazier de Laggan-Tormore qui se situe à 125 km à l’ouest de l’archipel britannique des Shetland.

Le câble ombilical intègrera des tubes d’acier pour les fluides, des câbles d’énergie de 3 kV et des câbles à fibres optiques. Il sera fabriqué par le site spécialisé de Nexans basé à Halden en Norvège. Sa livraison est prévue pour le début de 2012.

Le système sous-marin de production offshore comprendra deux collecteurs. Il sera commandé par deux câbles ombilicaux sous-marins statiques électro-hydrauliques, Nexans reliant les champs de Laggan et Tormore entre eux sur une distance de 17 km, puis à la côte sur les Shetland à une distance de 126 km. Ce dernier tronçon constituera l’un des plus longs câbles ombilicaux au monde.

« Subsea 7 est pour Nexans un client de première importance, avec qui nous sommes très heureux de coopérer sur ce projet stratégique qui va ouvrir la voie à de futures exploitations à l’ouest des Shetland », commente Ragnvald Graff, Directeur Vente et Marketing de l’activité Energie pour Nexans. « Nous avons fait la preuve de notre capacité à fournir des systèmes d’ombilicaux complexes, en mesure de fonctionner sur de longues distances dans des conditions tout aussi exigeantes, à l’exemple des projets Snøhvit et Ormen Lange sur le plateau continental norvégien. »

(*) Subsea 7 S.A. est une entreprise internationale spécialisée dans l’ingénierie, la construction et la fourniture de services pour l’industrie de l’énergie offshore.

Subsea 7 a remporté en octobre 2010, auprès de Total E&P UK Limited, un contrat portant sur le développement du champ Laggan-Tormore. L’entreprise a principalement pour tâches l’ingénierie, la fabrication et la pose de 141 km de conduites de service superposées de 8 et 2 pouces, ainsi que de deux ombilicaux de commande (l’un de 126 km, l’autre de 17 km) et des structures et liaisons sous-marines associées.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz