Nexans live un câble sous-marin 36 kV, pèsant 4300t

Nexans annonce avoir mené à bien la réalisation d’un nouveau câble d’énergie sous-marin de 75 km reliant Pemba, la deuxième plus grande île de l’archipel de Zanzibar, au réseau électrique national de la Tanzanie.

La ligne de 25 MVA, inaugurée le 3 juin par le Président tanzanien, M. Amani Abeid Karume, permet aux 300 000 habitants de Pemba de s’affranchir de décennies de dépendance vis-à-vis de groupes électrogènes diesel peu fiables, sources de coupures fréquentes. La disponibilité d’une énergie électrique fiable devrait favoriser le développement économique et social en ouvrant de nouvelles opportunités et en encourageant le tourisme.

Le projet du câble de Pemba a été financé par une subvention de l’Etat norvégien de 45 millions d’euros, tandis que l’Etat de Zanzibar a apporté 8 millions d’euros et l’Union de Tanzanie 4 millions d’euros. Norplan a assuré la gestion du projet pour le compte du Ministère des Affaires Etrangères norvégien et de ZECO, la compagnie d’électricité de Zanzibar.

Le câble de 36 kV à isolation PEX (XLPE : polyéthylène réticulé) a été conçu et fabriqué par l’usine Nexans de Halden en Norvège, spécialisée dans les câbles sous-marins, et intègre des éléments de fibre optique provenant du site de Rognan, autre site norvégien du Groupe. Le câble, qui pèse plus de 4 300 tonnes, a été chargé sur le navire câblier du Groupe, le C/S Nexans Skagerrak, et transporté jusqu’au canal de Pemba.

Nexans live un câble sous-marin 36 kV, pèsant 4300t

Le câble part de Tanga, sur la côte tanzanienne, pour rejoindre l’île de Pemba, ce qui a nécessité une pose dans des conditions difficiles. En raison de la présence de hauts-fonds à chacune de ses extrémités, le câble a dû être tiré à flot sur plus de quatre kilomètres avant d’atteindre le point où le fond marin tombe à pic et de pouvoir être guidé jusqu’à une profondeur de 850 mètres.

Le projet a été mené très rapidement, depuis la signature du contrat en 2008 jusqu’à la mise sous tension, début 2010, du nouveau câble reliant Pemba au continent.

Nexans live un câble sous-marin 36 kV, pèsant 4300t

« Le projet de l’île de Pemba illustre notre capacité à réaliser des liaisons par câble sous-marin même dans les conditions les plus difficiles et dans des délais très courts », commente Krister Granlie, Directeur général du groupe Haute Tension Sous-marine et Ombilicaux de Nexans. « Il est également très gratifiant de voir mené à bien un projet qui va vraiment changer la vie quotidienne de la population locale. »

[ Credits images : Nexans ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Nexans live un câble sous-marin 36 kV, pèsant 4300t"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Pourquoi dire “un cable de 25 MVA” plutôt que 25 MW, tout simplement? C’est du snobisme?

Dan1
Invité

C’est peut être parce que l’énergie transportable par le câble est limitée par le courant maximal admissible à une tension donnée. On a donc bien des VA ou MVA : des volts que multiplient des ampères (puissance apparente) et non des Watts ou MW (puissance réelle) qui font intervenir la notion de déphasage tension-courant et le facteur de puissance. On peut donc penser que ce câble prévu pour 25 MVA écoulera en fait nettement moins de MW, combien ?

wpDiscuz