Non au développement jetable

En quelques affichettes, le Smictom des Châtelets, syndicat de traitement des ordures ménagères basé près de Saint-Brieuc, souhaitait promouvoir la réduction des déchets à la source à l’occasion de la Semaine du développement durable.

Non au développement jetable

« Cette campagne nous paraît de nature à porter gravement préjudice à des secteurs économiques voire, à des marques identifiables de produits » avait affirmé le directeur général d BVP (Bureau de Vérification de la Publicité) dans un avis, négatif donc, rendu le 5 mars à la demande de la société Metrobus.

« Métrobus qui a la concession sur les bus de la communauté d’agglomération briochine, a suivi l’avis consultatif du BVP et laissé les affiches au placard. Histoire de ne pas risquer des actions en justice, » expliquait Ouest-France du 04/04/08 qui précisait que les élus du Smictom entendaient ne pas en rester là. « On savait que cela allait déranger mais pas à ce point-là. On n’est pas disposés à se laisser faire. »

[ Archive ] – Cet article a été écrit par Citron Vert

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz