Nous vivons dans une société de l’accumulation

Dans la lignée du Pop Art américain ou des nouveaux réalistes français dans les années 1960, le photographe américain Chris Jordan utilise l’accumulation d’objets courants pour mieux décrire ce qu’il appelle "une apocalypse au ralenti".

Ses oeuvres jouent sur la conscience des nombres : par des jeux de zoom, il permet au spectateur de se figurer les quantités que représentent les chiffres abstraits de la consommation américaine.

Ci-dessous : représentation de 60 000 sacs plastiques, soit l’équivalent de la consommation américaine en 5 secondes :

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Nous vivons dans une société de l’accumulation"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
indianagrenoble
Invité

représentation de 60 000 sacs plastiques, soit l’équivalent de la consommation américaine en 5 secondes ??????!!! C’est incroyable et ça me laisse songeur… Merci pour le message en tout cas ! Alex;-)

wpDiscuz