Nouveau désaccord gazier entre l’Espagne et l’Algérie

Un nouveau désaccord oppose la société algérienne Sonatrach et l’espagnole Gas Natural, cette dernière contestant la hausse des prix de vente du gaz en provenance d’Algérie. Le premier ministre algérien en appelle à un arbitrage international.

L’Algérie exporte chaque année pour 6 milliards d’euros de gaz vers l’Espagne, commercialisé via le groupe Gas Natural. Face à l’augmentation des cours du pétrole, Sonatrach a proposé pour 2007 une hausse de 20% de ses prix. Une hausse que conteste le groupe espagnol Gas Natural.

Le groupe algérien estime que le maintien des prix initialement prévus entraînerait des pertes de l’ordre de 300 millions d’euros par an.

Face à cette nouvelle montée de tension entre les deux groupes, le premier ministre algérien, Abdelaziz Belkadem, leur a demandé de parvenir à un accord à l’amiable. "Si le désaccord persiste, nous devrons alors recourir à un arbitrage international, afin de décider qui de la Sonatrach ou de Gas Natural a raison", rapporte  l’agence Europa Press.

En l’attente d’une résolution du conflit, le premier ministre a assuré que les livraisons de gaz vers l’Espagne ne seraient pas menacées.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Nouveau désaccord gazier entre l’Espagne et l’Algérie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Abdou
Invité

A mon avis ,vu la hausse des prix du pétrol , les prix du gaz devrait automatiquement s’aligner ,et je trouve que c’est trés normal que l’Algerie révise ses prix(ce que fait la Russie et pour moi un exemple à suivre) d’autant plus que le gaz algerien est vendu plus chere sur le marché americain ,donc pourquoi continuer a faire ce traitement de faveur pour l’Espagne et l’Europe en general ??! Et en plus l’etat espagnol surtaxe le gaz et le consommateur le paye trés chere en tout les cas ceux qui fait du gouvernement espagnole le premier benificiaire !!!

Adnane
Invité

Mais malheureusement l’Algérie n’est pas la Russie. LA RUSSIE EST STABLE POLITIQUEMENT ET ECONOMIQUEMENT, et ceci veut dire beaucoup de choses.

francis
Invité

Les africains peuvent-ils contester le prix d’une voiture que les européens ont fixé? Pourquoi les espagnols ne contestent pas le prix du pétrole. Décidément ces colons se croient en 1900. Les algériens doivent fixer le prix de leur ressources comme ils entendent.

thecle
Invité
jacque atali ancien conseiller de francois mitterand ,a dit si le petrole aurait suivi le cour de l’inflation mondiale. depuis le boum de la consommation petroliere dans le monde. logiquement et vraiment son prix devrait-être aujourdhui a 300 dollars le baril. un prix juste car il est comme tout produit de consommation indéxé sur le cour de l’inflation mondial défini par le F m i. il est encore a 200 dollarts sous son prix réelle. alors lespagne comme tout autres pays qu’ils s,estiment tous heureux . L’O P E P sait parfaitement que ces profits générés par uniquement les pays… Lire plus »
Benrazzak
Invité

salut, je suis ing en electricité cherche un emploi dans sontrach,merci.

Lalgerino
Invité

couper leur le gaz  A CES BATARD  C NOUS KI FIXON LES PRI SI NON IL VONT DEMANDER A LA RUSSIE E LA C PA LES MEME PRIX

wpDiscuz