Nouveau procédé de fabrication de silicium polycristallin

REC indique avoir reçu le Prix ‘Solar Industry Award 2011’ pour son procédé propriétaire novateur de réacteur à lit fluidisé (FBR), qui permet de réduire de manière significative la quantité d’énergie requise pour la production de silicium polycristallin solaire.

Avec cette technologie unique, REC devient la première société à produire des modules photovoltaïques de qualité solaire dotés d’une durée d’amortissement d’une année. A la base, REC demeure l’un des plus grands producteurs mondiaux de silicium polycristallin et de galettes destinés aux applications solaires.

Le silicium polycristallin granulaire de REC, produit à l’aide du procédé de réacteur à lit fluidisé (FBR) et commercialisé sous le nom de NextSi, offre plusieurs avantages à l’utilisateur final. Ainsi, le silicium polycristallin granulaire améliore l’efficacité du procédé de fabrication de lingots photovoltaïques en augmentant le nombre de lingots susceptibles d’être produits à chaque cycle de fabrication, accroissant le rendement et le bénéfice, tout en réduisant le coût de production.

"Je suis tout excité d’accepter ce Prix qui reconnaît les efforts de notre équipe en matière de développement de la technologie de réacteur à lit fluidisé (FBR) pour le silicium et de sa mise en oeuvre à grande échelle. Non seulement cette technologie renforce notre position de leader en termes de coûts pour le fabricant de silicium polycristallin, mais il offre également à nos clients un produit de qualité particulièrement efficace pour leurs processus de fabrication" a déclaré Ron Reis, Vice-Président, Technologie, REC Silicon.

Technologie de réacteur à lit fluidisé (FBR)

FBR est technologie exclusive brevetée de REC, permettant la réduction des coûts à travers l’innovation. Cette technologie produira du silicium de qualité solaire à un prix nettement plus bas que le procédé Siemens. D’après REC, les économies d’énergie dans le processus de raffinage de silicium seront de l’ordre de 80/90 %. La mise en œuvre de la technologie FBR est en cours de finalisation dans notre installation à Moses Lake à Washington, USA.

REC fabrique du silicium polycristallin dans deux usines implantées dans l’Ouest des Etats-Unis. La société arrive en première position des fabricants de silicium polycristallin granulaire, de Float Zone (silicium polycristallin de haute pureté) et de silanes.

** Le Prix est décerné par le magazine spécialisé Solar ; les lauréats ont été annoncés lors de la conférence EUPVSEC, principale conférence technologique de l’industrie solaire. Les lauréats ont été sélectionnés par des électeurs représentants les acteurs majeurs de l’industrie solaire. C’est la seconde fois consécutive qu’REC reçoit le Prix Solar Industry Award.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Nouveau procédé de fabrication de silicium polycristallin"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lionel_fr
Invité
Je me demande si les “prévisionnistes” tiennent compte de ce genre de nouvelle dans leurs prévisions. L’article se garde bien de parler d’un objectif de prix par watt crète ce qui est de bonne guerre mais c’est pourtant ce critère qui donnera le “la” de l’avenir énergétique de la planète. REC aura-t-il les moyens de contrarier la diffusion du procédé Siemens et parviendra-t-il à faire baisser le prix du Wc à moins de 1$ ? Si oui, les technos concurrentes sont techniquement condamnées mais combien de temps avant qu’on n’installe suffisamment de PV pour justifier l’usage de l’hydrogène comme transport… Lire plus »
Gegene
Invité
Ce n’est pas une transition majeure. D’abord il faut passer du TCS au Monosilane, ce qui nécessite trois étapes d’échanges sur résines plus distillations, donc des consommations energétiques significatives. Ensuite , le bénéfice est basé sur le gain de consommation énérgétique du procédé Siemens traditionnel (réacteur lit fluide de tête en Si + HCl) où l’excés de TCS doit être cracké. En pratique, la mise en oeuvre de l’hydrochoration (Si+H2+TCS) permet de supprimer les “Converter”. Au final ce qui compte c’est la consommation énergétique totale par Kg de PCS. Quand REC a commencé à développer son procédé c’était 120 KWH/Kg,… Lire plus »
moise44
Invité
@gégène Bien que vos termes et abréviations me trouble, j’arrive a suivre votre raisonnements et je retiens surtout deux chiffres que je ne connaissais pas et qui me seront sans doute bien utile dans certains argumentaires. Les chiffres de 120Kwh/kg et 80KWh/kg c’est bien l’énergie consommée pour fabriquer le KG de silicium ? Mais alors Combien pensez vous qu’ils economisent si ce n’est que sur une partie finale (si je vous ai bien suivi) du procédé ? Et donc Combien de KWh/Kg de silicium pour ce nouveau procédé ? Au fait, le rendement particvulièrement efficace n’est pas donné avec ce… Lire plus »
Gegene
Invité
Dans le prodédé REC complet (du silicium métallurgique au silicium solaire) on estime que REC peut atteindre au mieux 60 à 70 KWH/Kg. Pour ce qui concerne le rendement ( je suppose des cellules solaires fabriquées) ce nouveau procédé n’apporte rien. En ordre de grandeur, on estime en ce moment que la quantité spécifique de silicium est de 6 à 7 grammes par Watt . Un kg de silicium délivre donc environ 142 watt; si on regarde les rendements industriels annoncés (130 à 220 watts/m² de modules) en gros un kg de silicium c’est 1 m² de module …. pour… Lire plus »
airsol
Invité

Ce m2 de panneau PV de 140 Wc peut produire dans son année : environ 120 kWh s’il est intallé à Lille environ 200 kWh s’il est intallé à Marseille

Jean
Invité

c’est quoi les avantages et les inconveignants du silicium polycristallin?

Jean
Invité

c’est quoi les avantages et les inconveignants du silicium polycristallin?

wpDiscuz