Nouveau procédé de production du biogaz

La jeune société Bioprocess Control AB du parc technologique Ideon, issue des laboratoires de l’université de Lund, commercialise depuis la fin mai plusieurs nouveaux produits pour le contrôle de la dégradation de matière organique, des déchets par exemple, en biogaz.

Le système complètement automatisé AMPTS (Automatic Methane Potential Test System) permet de déterminer le potentiel et la dynamique de production de biogaz. Ce gaz est un mélange de méthane et de dioxyde de carbone produit à partir d’une large gamme de substrats par fermentation anaérobie.

Grâce à ce produit, on peut optimiser le mélange de substrats et le temps de fermentation. Une fonctionnalité de ce produit est le suivi et le contrôle à distance via internet. Le dispositif est adapté aux très faibles quantités de gaz produites en laboratoire lors de la fermentation. L’équipement est étudié pour être utilisé dans un milieu de laboratoire et est destiné aux laboratoires privés ou publics ainsi qu’aux industriels. Il permet de faire des mesures et calculs pendant l’incubation (temps de rétention de 3 à 6 semaines) durant laquelle le substrat se dégrade dans un petit digesteur.

Le système mis au point permet de connaître, entre autres, le temps de rétention nécessaire pour dégrader 95% du substrat. Ce nouveau système reprend le même principe que les techniques traditionnelles de test de fermentation, ce qui rend les résultats comparables. La mesure et l’enregistrement du flux de gaz pendant toute la période d’incubation diminuent le temps et le travail d’analyse qui suit.

Le 15 juin, un important contrat pour une vente d’un million de couronnes (SEK) (soit environ 100.000 Euros) a également été signé avec un producteur chinois de biogaz (Heilongjiang Province Longneng Gas Investment Limited Company), alors que l’entreprise suédoise a déjà signé des accords avec des acteurs majeurs du monde de l’énergie en Europe comme E.ON. Cette vente concerne l’autre nouveau produit de la société : IPAS (Intelligent Process Automation Solution).

Le marché chinois représente un potentiel énorme pour Bioprocess Control AB qui s’attend à une croissance annuelle de 40% par an dans les cinq prochaines années. Ces techniques ont permis à la société Svensk Biogas AB d’augmenter de 25% la production de son unité de méthanisation de Norrköping.

Le produit Biogas Optimizer a permis à Bioprocess Control AB d’être récemment sélectionnée par le groupe Cleantech Scandinavia dans sa liste des 50 entreprises innovantes les plus prometteuses des pays nordiques dans le programme Cleantech.

[BE Suède numéro 6 (27/07/2009) – Ambassade de France en Suède / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60109.htm]

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Nouveau procédé de production du biogaz"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Chevrier
Invité

Bonjour nous sommes une famille franco suedoise,sommes missionnaire et avons une ferme au tchad en afrique.Notre objectif est d’abord l amelioration de la race locale pour la production du lait et l’introduction d’une nouvelle technique de fromage adapteeau climat sahelien.Nous sommes dejas au trois quart du chemin du resultat attendu. Et nous voudrions associer a cette activite une production du biogaz parceque du fumier nous en avons et vu  l’avancee du desert ceci aiderai a diminuer la coupe abusif des arbres. nous sommes a la recherche d’une boite qui pourrai nous aider a monte cette unité.                             merci la direction

Cyprien
Invité

bjr ,je suis un économiste(banquié) de nationalité camerounaise et instalé au tchad, j’ai un penchant sur la notion de biogaz, et je voudrais me réorienter afin d’acquérir une formation sur les mécanisme de production. merci .

wpDiscuz