Nouveau projet biomasse pour Areva en france

L’entreprise Coriance spécialisée dans l’exploitation de réseaux de chauffage urbain annonce avoir commandé auprès du géant français du nucléaire Areva et le fournisseur de chaudières industrielles Leroux et Lotz Technologies (LLT), la construction d’une centrale de cogénération à biomasse près du site nucléaire français du Tricastin.

Ce projet de centrale (clé en main) d’une valeur de 45 millions d’euros produira 12 MW de puissance électrique et générera jusqu’à 30 MW de thermique dans l’objectif d’alimenter le réseau de chaleur de la ville de Pierrelatte ainsi que le réseau de chauffage du site Areva du Tricastin (Pierrelatte).

Areva indique dans un communiqué qu’il aura en charge : "la conception, la construction, l’installation et la mise en service de la centrale et fournira l’ensemble des équipements nécessaires, à l’exception de la chaudière qui sera livrée par LLT."

La mise en service de la centrale est prévue au 4ème trimestre 2012.

« Ce second contrat remporté par Areva en quelques mois et le premier en France, renforce notre position en tant que premier fournisseur de solutions technologiques intégrées pour les centrales à biomasse » a déclaré Xavier Hurbin, Directeur général de l’activité Bioénergies d’Areva.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Nouveau projet biomasse pour Areva en france"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Il y a quelque chose de bizarre de mettre une centrale electrique de 12 MW juste a cote d’une centrale nucleaire de plusieurs GW; et une cogeneration de chaleur de qq MW a cote de tours de refroidissement qui evaporent dans l’athmosphere plusieurs GW d’eau bouillante!

Rice
Invité

. Bien d’accord avec Vous. Bizarre, bizarre…. Mais comme nous voyons le mal partout dès qu’il s’agit de nucléaire, peut-être un “technicien” pourra-t-il nous expliquer cette cohabitation pour le moins étrange ?

Richard
Invité
En considérant qu’un aero de centrale nucléaire dissipe 1800MWth par réacteur (900 MWe), les 30MWth de la centrale biomasse paraissent ridicules en effet. Mais dans le cas du Tricastin les 4 réacteurs EDF sont refroidis par le rhone directement et les 2 aero refroidissent l’usine d’enrichissement GB d’AREVA. Une précision Samivel51, l’eau évaporée dans les aero n’est pas bouillante : elle sort du condenseur autour de 25°C et se refroidie en s’évaporant. Quelle est la température de sortie de la nouvelle centrale biomasse (la même que celle des aero ?) Cette température est-elle suffisante pour alimenter un réseau de chauffage… Lire plus »
vince59
Invité
Ce projet etait nécessaire: – car l’usine GBI va s’arreter et c’est elle qui alimentait par récupération thermique le réseau de chauffage. le nouveau procédé d’enrichissement de GB II dégage beaucoup moins d’energie (le site d’Areva de producteur d’energie thermique va devenir consommateur) – le réseau alimente à un tarif bas les serristes / si le prix de l’energie augmente il y a fort à parier que nombre d’entre eux vont fermer – enfin un projet de cogénération biomasse bois va sortir de terre ce qui nous changera des projets morts nés de CRE1, 2,3 et bientot 4!!! – la… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
OK, Très Bien que ce genre de projet prenne forme et existe ! Remarque1: Mettre une telle centrale de Cogen à proximité d’un réseau HT existant a du sens dans la mesure où ce réseau existe déjà ! Question1: il est évoqué dans l’article ”biomasse” ce qui n’est pas limité à du bois, même si c’est un ingrédient majoritaire. Qu’est-il prévu comme ”biomasse”? Bois de coupe des fôrets?, déchets bois? Est-il envisagé de la ”biomasse énergétique” type ”miscanthus”? Du ”bois à rotation rapide” type saule, robinier et autres poussant dans les zones humides le long du Rhône et affluents? Question2:… Lire plus »
Rice
Invité
. Je ne connaissais absolument pas l’environnement de ce projet. Merci à Vince59 pour ces intéressantes explications. Deux commentaires néanmoins sur ses petites “piques” : – sur le coté intermittent de l’éolien et du PV : il est vrai qu’actuellement on ne sait pas stocker mais qu’en sera-t-il dans 5 ans, 10 ans, 20 ans ? N’oubliez pas que l’on construit pour “demain”… Le coté intermittent n’interdit pas le volet prédictif : on arrive avec les données historiques de météo-France à affiner la prédiction et malgré ce qu’en disent les gens mal-informés (vous avez dit -mal-intentionnés ?), il ne fait… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

Merci à Enerzine /l’auteur de l’article de compléter (ou Coriance ou EDF ): sources de biomasse?, volume/tonnage annuel?, appro par bateaux confirmée et PAS camions pour une grosse part? Merci A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Of course ! Areva principal acteur dans ce projet, pourrait aussi nous répondre. A+ Salutations Guydegif(91)

Sicetaitsimple
Invité

Vous trouverez un certain nombre de réponses à vos questions ici. On peut peut-être trouver mieux, j’ai tapé sous Google “Coriance cogeneration Tricastin”.

Guydegif(91)
Invité

Merci pour le tuyau ! J’y ai trouvé réponses à mes questions et + car certains aspects asesz judicieux: faire de la Cogen pour vendre la chaleur a un prix plus intéressant, et donc faire une Centrale de 50 MW pour produire 30 MW thermique et 12 MW électricité….. Je n’avais pas eu le réflexe ”Google”,… outil magique s’il en est ! Merci A+ Salutations Guydegif(91)

Lionel_fr
Invité
Etrange projet en effet, à classer dans les prototypes nécessaires à Areva pour tester ses dispositifs biomasse (dont je salue la R&D). Pour ce qui est du stockage des EnR : la biomasse n’est rien d’autre qu’un stockage d’EnR. S’il y avait un fifrelin de R&D sur cette question en France , nos mâles-alpha de l’industrie dominante n’auraient pas besoin de demander à des anti-nukes sur enerzine.. Hormis les steps, des procédés de stockage multi-gigawatts sont actellement en phase de déploiment aux états unis et en allemagne. Il suffit à nos énergéticiens de leur passer commande ! Mais on peut… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

“Hormis les steps, des procédés de stockage multi-gigawatts sont actellement en phase de déploiment aux états unis et en allemagne. Il suffit à nos énergéticiens de leur passer commande ! Mais on peut aussi bricoler des trucs en attendant que ces projets essuient les plâtres – je serais assez tenté de le faire personnellement.” Ce qui est bien avec Lionel, c’est la précision des références support de ses affirmations….. PS: si vous pensez à bricoler une instalation d’electrolyse, de stockage et de combustion d’hydrogène, faites attention, c’est assez dangereux…. A guydegif: you are welcome.

Lionel_fr
Invité
je serai prudent, j’te jure le nitrate, le fuel, le rouleau d’alu, l’acide chlorydrique, le permanganate, la gycérine , l’acide nitrique , l’hydrazine… J’ai mon kit de survie de l’énergéticien moyen en milieu hostile… mais tout ce qui stocke des gigawatts sur terre n’approche pas la dangerosité, la toxicité et l’irréversibilité de 10 grammes de plutonium. En outre , en suivant les source publiques sur nasa.gov , on comprend qu’on peut stocker de l’énergie avec tous les éléments de la table de mandeleiev, notamment les plus abondants, les plus stables, les moins toxiques pour la vie cellulaire. Je peux comprendre… Lire plus »
Dan1
Invité
“Hormis les steps, des procédés de stockage multi-gigawatts sont actellement en phase de déploiment aux états unis et en allemagne. Il suffit à nos énergéticiens de leur passer commande !” Le hic, c’est qu’il ne suffit pas de stocker des GW… il faut aussi stocker des GWh et là ce n’est pas pareil parce le temps inexorable intervient. A titre indicatif, la plus grosse STEP de France (Grand-Maison) a une capacité de stockage plus faible que sa soeur de Super-Bissorte : 38 GWh contre 108. L’intérêt de Grand-Maison est d’apporter beaucoup de puissance (1,9 GW pendant 20 heures), là où… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Qu’on puisse stocker de l’energie et notamment de l’electricité par de multiples moyens ne fait aucun doute…La question est combien et à quel coût. Vous parliez de procédés de stockage multi-gigawatts actellement en phase de déploiment aux états unis et en allemagne. Si ils sont en phase de déploiement, vous devez bien pouvoir nous en dire un peu plus? Surtout du multi-GW, ça ne doit pas être facile à planquer.

Lionel_fr
Invité
Le gros intéret su stockage d’un fluide par gravité , c’est que les entrées-sorties ne sont pas chimiques mais mécaniques. Dans le cas d’une step, l’espace ne manque pas pour ajouter des moyens de stockage (pompe-tuyeau) En revanche , le déstockage réclame des travaux pointus car il est par définition situé là où l’énergie est la plus concentrée. S’il n’y avait ce problème isochore et isotherme, le stockage par compression (ou dépression comme les premières machines vapeur) d’air serait très efficace et chimiquement neutre. Las la thermodynamique limite sérieusement le rendement et contrairement à la gravité, limite fortement le débit.… Lire plus »
Dan1
Invité

“mais qu’on transforme un pays entier qui n’en veut pas, en “1re producteur nucléaire mondial” puis qu’on s’acharne dans cette voie comme s’il s’agissait d’un bien culturel, dénigrant les alternatives pour satisfaire un instinct de domination hormonal, ça me dépasse” Sauf que la France n’est pas le premier producteur mondial d’électricité nucléaire. Le premier : c’est les Etats-Unis ! Les américains sont donc deux fois plus barjots que nous ! Et pour les hormones, on savait déjà que les USA étaient plus forts que nous. Apparemment les Chinois semblent aussi se mettre au hormones pour accélérer le nucléaire.

Sicetaitsimple
Invité

“S’il n’y avait ce problème isochore et isotherme, le stockage par compression (ou dépression comme les premières machines vapeur) d’air serait très efficace et chimiquement neutre. ” Bah oui, c’est quand même ballot! Il y a une solution, changer les lois de la thermodynamique. Ne doutons pas qu’un des candidats à la prochaine election ne s’empare de cet objectif.

Dan1
Invité
A propos du stockage CAES, j’avais donné un lien vers le démonstrateur de Huntorf : Dans le document rédigé par Friz Crotogino, on peut voir que cela fonctionne, mais que la capacité est limitée. On aurait 290 MW disponibles 3 à 5 heures, c’est à dire au maximum 1,45 GWh. Autant dire que ce système peut servir à lisser des pointes horaires (il dit que cela permet d’attendre le démarrage des… centrales à charbon au titre d’une “réserve rapide”. De là à stocker des TWh d’EnR intermittente et aléatoire ? Dans tous les cas, c’est une piste à creuser… et… Lire plus »
Lionel_fr
Invité

Tiens, Siemens renonce au nucléaire. Areva se met à la biomasse.. Existerait-il plusieurs moyens de griller du pain ?

Lionel_fr
Invité
J’ai lu en 2007 que la compression de gaz est utilisée en angleterre pour lisser les pics avec un rendement de 50% qui me parait bien optimiste. Le projet décrit pas Dan est sans doute plus pragmatique mais complexe Ca me rappelle le projet arlésiene de voiture à air racheté par Tata motors il n’y a pas si longtemps. Je crois que plus personne n’en parle.. Me semble du même tonneau que le moteur pantone .. Le problème est que la décompression refroidit le gaz qui peut même aller jusqu’à se liquéfier ! C’est même comme cela qu’on obtient de… Lire plus »
Dan1
Invité

On voit que Siemens veut se désengager du nucléaire et ne plus construire de nouvelles centrales. En revanche il s’engage à continuer à fournir des pièces pour les installations déjà en place. Question : Est-ce que Siemens va assurer le service après vente de la centrale nucléaire iranienne de Busheir dont il avait lancé la construction dans les années 70 et qui vient d’être mise en service ?

Sicetaitsimple
Invité

J’ai cru (suis-je naif, quand même…) à la lecture du titre qu’on allait enfin en savoir plus sur “les procédés de stockage multi-gigawatts actellement en phase de déploiment aux états unis et en allemagne.” Eh bien non, on nous apprend que Siemens “renonce au nucléaire”, ce qu’il avait en fait fait il y a deux ans en sortant d’Areva NP…..Quel scoop!

Sicetaitsimple
Invité

Ce que vous avez lu en 2007, ça concernait quoi comme gaz? Si c’est du gaz naturel, je vous confirme, ça se fait partout dans le monde, mais ça n’a rien à voir avec le stockage d’electricité. Si c’est de l’air, non, beaucoup de projets de démonstration à l’étude mais seulement 2 réalisations pas vraiment récentes dans le monde, celle dont parle Dan en Allemagne et une autre aux US (Mc Intosh, Alabama si mes souvenirs sont bons)..

Sicetaitsimple
Invité

à Lionel: Très bien , fiston. Et par ailleurs n’oubliez pas que si vous voulez stocker “bien plus qu’une bouteille de propane”, ce qui parait effectivement souhaitable si vous voulez vous éclairer l’hiver à partir d’H2 produit l’été à partir de production photovoltaique, votre grotte sera bientôt une ICPE. Comme j’aime aider les gens entreprenants, ceux qui bousculent les idées recues etc, je vous mets le lien sur la réglementation applicable.

vince59
Invité
j’allais vous renvoyer vers le dossier du DDAE mais certains furent plus prompts que moi. Pour en revenir à ce projet ils envisagent effectivement d’utiliser outre des rémanents forestiers et des dechets de coupe de vigne, de mettre en place une filiere de TTCR. Par contre les projets avec du Miscanthus energie en France sont plus ou moins avortés. En tout cas heureux de voir qu’une vrai cogé biomasse voit le jour surtout un projet utilisant du bois et pas de la paille (véritable aberration quand on voit comment d’une année sur l’autre il peut y avoir pénurie de la… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Je suis personnellement preneur du dossier DDAE, je n’ai envoyé un lien que vers les réponses à l’instruction de celui-ci. Merci d’avance.

vince59
Invité
ci joint le lien vers le site de la prefecture de la Drome / vous pouvez aussi aller consulter le memoire en reponse aux question du CE Par contre j’ai lu un article : ca se gate pour le projet: un opposant attaque le PC et bien sûr EELV lui embraye le pas pour dénoncer “cet affreux projet qui vise à gagner de l’argent” C’est vrai que gfaire des projets qui perdent du pognon c’est mieux!!!! la logique de ces gens là me laisse pantois. Pour bien connaitre les projets biomasse on est loin d’avoir des rentabilités mirobolantes (ce qui… Lire plus »
Rice
Invité

. @Vince59 Merci pour vos informations et pendant que vous y êtes, pouvez vous nous dire ce que reproche EELV à ce projet pour poser un recours au PC ? Je suis en effet toujours interpellé par les positions prétées aux écologistes (et justiifiées ou pas) sans jamais donner les tenants et les aboutissants pour que chacun puisse de faire une opinion.

vince59
Invité
Alors dans le désordre : – les poussières émises alors que le futur exploitant (voir mémoire de réponse au CE) s’engage bien en deca des niveaux règlementaires et même des MTD – le fait de ne pas utiliser l’énergie résiduaire de la centrale EDF alors que celle-ci est trop basse en température pour l’usage qui est fait actuellement de l’énergie : CU + serres + ferme aux croco – le fait que ce projet soit dimensionné pour gagner de l’argent (12 MWe soit le maxi dans le cadre du Tarif d’Obligation d’Achat) : ca je pense que c’est le crime… Lire plus »
Rice
Invité

. La note de synthèse des écolos Drômois. Comme je ne suis pas un spécialiste du sujet, je m’e nremettrai bien volontiers aux avis éclairés des uns et des autres, étant précisé que je n’ai pas trouvé “que” des aberrations et/ou contre-vérités dans cette note, mais aussi “quelques” remarques qui mériteraient d’être expliquées.

wpDiscuz