Enerzine

Nouveau projet de centrale solaire au Royaume-Uni (3 MWc)

Partagez l'article

ET Solar a annoncé que sa filiale, fournisseur de solutions d’énergie solaire clé en main, avait achevé le raccordement au réseau d’une centrale solaire de 3 MW montée au sol pour Belltown Power au Royaume-Uni.

Le site de 6 hectares est situé dans la banlieue sud de la ville de Mark, à environ 4 km à l’est de Highbridge, Somerset. Afin de fournir un protection naturelle au projet, les haies existantes seront maintenues et complétées le cas échéant.

Avec une capacité installée totale de 3 MWc, le projet générera suffisamment d’électricité pour alimenter environ 600 foyers, tout en réduisant les émissions de CO2 d’environ 1.250 tonnes par an.

"Nous sommes ravis d’avoir travaillé avec ET Solutions sur un autre projet réussi d’énergie solaire au Royaume-Uni. La qualité élevée des travaux et la forte valeur concurrentielle de l’offre de ET nous motivera à continuer à travailler avec ET lors de nos futurs investissements dans le marché solaire en pleine croissance au Royaume-Uni" a déclaré Mr. Michael Kaplan, le PDG de Belltown Power.

"Les grands projets de centrales solaires complexes nécessitent des partenariats harmonieux. Notre partenariat avec Belltown Power sur ce projet prouve à quel point nous nous complétons mutuellement, créant une équipe qui est plus que la somme de nos deux sociétés" a ajouté M. Dennis She, PDG d’ET Solar.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Nouveau projet de centrale solaire au Royaume-Uni (3 MWc)"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    à coup de 6ha et de « 600 foyers », la GB va finir par atteindre l’objectif zéro carbone dans… un certain nombre d’années… (tout en maintenant les centrales à flammes existantes pour réaliser le back-up, juste au cas où le soleil ne brillerait pas suffisamment, sans vouloir offenser nos « amis » britanniques.

    Luis
    Invité
    ¤ Toujours cette rengaine d’un prétendu back-up et de fossiles qui augmenteraient pour compenser les énergies renouvelables la nuit ou les jours de faible vent. En Grande-Bretagne, la production d’électricité a été pour 75,5% fossile et 6,8% renouvelable en 2010 (16,3% nucléaire). La production d’électricité a été pour 59,8% fossile et 19,2% renouvelable en 2014 (19,0% nucléaire). On voit bien que les renouvelables ont diminué le recours aux énergies fossiles. A noter, entre 2011 et 2012, la production d’électricité à base de charbon est passée de 108,6 à 143,2 TWh, alors que celle à base de gaz a diminué de… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité

    Le back-up, c’est avant tout de la capacité dispatchable, après on s’en sert plus au moins en energie en fonction de la production aléatoire . Votre exemple est plutôt mal choisi, car ce sont les Britanniques qui s’en préoccupent les premiers, ce qu’on peut comprendre car ils ne peuvent compter que modérement sur les voisins. Les premières enchères de capacité ont été menées en Décembre 2014, pour une date d’effet 2018. Ils ont contracté environ 50GW à 20£/kW/an (soit environ 1 milliad£ pour un an). La suite (2019) en Décembre 2015, on verra si le prix monte ou descend.

    Sicetaitsimple
    Invité

    car mon message n’est pas forcément auto-portant pour tout le monde: il y a 50GW de centrales diverses et variées , du moment qu’elles sont pilotables et non déjà aidées par d’autres mécanismes comme pour la biomasse par exemple, qui vont recevoir en plus de ce qu’elles gagnent en produisant de l’électricité une prime fixe de capacité de 20£/kW/an moyennant l’engagement d’être disponible à l’hiver 2018, in order to keep the lights on…

    wpDiscuz