Nouvel épisode dans la crise gazière

Les rebondissements se succèdent dans la crise gazière qui oppose la Russie à l’Ukraine.

Dimanche, un accord était conclu entre les deux pays, qui permettait la reprise des livraisons de gaz russe vers l’Europe sous surveillance européenne.

C’était sans compter sur l’ajout par l’Ukraine d’un avenant à cet accord, manuscrit, qui stipule que l’Ukraine n’a pas de dette envers Gazprom, et qu’elle n’a réalisé aucune ponction en 2009. Cet avenant ajoute que la Russie doit fournir une approvisionnement supplémentaire à l’Ukraine pour maintenir la pression des gazoducs.

Cette annexe a provoqué l’ire de Moscou, qui a refusé d’appliquer le texte. Finalement, l’Ukraine a accepté hier soir de retirer les mentions manuscrites.

Une solution pourrait donc être trouvée dans les prochains jours, le premier ministre russe Vladimir Poutine ayant proposé une rencontre entre diplomates russes et européens à Bruxelles aujourd’hui.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz