Nouvelle avancée dans le programme nucléaire indien

GE Hitachi Nuclear a signé deux accords en vue de la construction d’une centrale nucléaire avancée à eau bouillante en Inde.

Mardi, deux contrats ont été signés, d’une part entre GEH et la Nuclear Power Corporation of India (NPCIL), qui exploite 17 réacteurs indiens, et d’autre part entre GEH et la Bharat Heavy Electricals Limited (BHEL), fabricant et fournisseur d’équipements et de composants.

Ces deux compagnies publiques participent à la relance du nucléaire indien, programme qui prévoit de passer de 4,1 GW aujourd’hui à 60 GW de capacités de production en 2032.

Les accords portent sur la gestion des équipements et des ressources nécessaires à la construction d’une potentielle nouvelle centrale avancée à eau bouillante (ABWR), comprenant plusieurs réacteurs.

General Electric précise que la technologie ABWR est la première application commerciale de réacteurs de troisième génération. Actuellement, 4 réacteurs ABWR de 1350 MW unitaires sont en cours de construction, qui iront s’ajouter aux deux premiers mis en service en 1996 et 1997.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Nouvelle avancée dans le programme nucléaire indien"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Francillien
Invité

Voilà un pays moderne qui n’a pas peur de la troisème génération de réacteurs électronucléaires mais qui va en construire pour 60 GW de capacités de production en 2032.Oui,encore bravo les Indiens,et bonne continuation .C’est pas vous qui vous laisserez impréssionner par des antinucléaires occidentaux complètement débiles.

fifty
Invité

Quels sont les 4 réacteurs en cours de construction? j’imagine que c’est en Chine et que ceux déjà en service sont au Japon?

marcob12
Invité

Développement intéressant. Il faut voir dans quelle mesure l’actuelle crise du crédit peut ralentir ces projets. Très étonné de voir l’objectif de 60GWe en 2032 quand la presse spécialisée parle de 60GWe en 2050 voire 2060 (objectivement semble plus réaliste, vu leur parc à moins d’acheter uranium et centrales clefs en mains). Dans l’article sur le site de GE on parle bien de potentielle nouvelle centrale, comme le dit l’article ci-dessus. A suivre donc.

marcob12
Invité

GE prétend que 4 ABWR sont en activité au Japon et 3 en construction à Taiwan et au Japon. L’article semble a minima cumuler les anomalies.

wpDiscuz