Nouvelle découverte de gaz à condensats en Bolivie

Total a annoncé hier avoir rencontré du gaz à condensats sur le bloc d’Aquio concernant le puits d’exploration AQI-X1001 foré par sa filiale Total E&P Bolivie (TEPBo).

La présence d’hydrocarbures a été confirmée par un test effectué sur une partie de la formation qui a produit du gaz (débit initial supérieur à 500 000 mètres cubes par jour) et des condensats (500 barils par jour).

Les hydrocarbures découverts sur les blocs d’Aquio et d’Ipati sont contenus dans des réservoirs gréseux fracturés d’âge Dévonien. TEPBo a déposé une déclaration de commercialité pour ces deux blocs auprès des autorités boliviennes. Ce puits confirme ainsi l’extension vers le nord du gisement d’Incahuasi découvert en 2004 sur le bloc adjacent d’Ipati par le puits d’exploration ICS-X1.

TEPBo, opérateur d’Aquio et d’Ipati, détient une participation de 80% dans ces deux blocs au côté de Tecpetrol de Bolivia (20%). Conformément à un accord conclu en 2010, qui reste soumis à l’autorisation des autorités boliviennes, TEPBo devrait céder une participation de 20% à Gazprom dans ces deux blocs.

Nouvelle découverte de gaz à condensats en Bolivie


Total Exploration & Production en Bolivie

Présent en Bolivie depuis 1996, TEPBo détient également une participation de 15% dans les permis San Alberto et San Antonio, qui approvisionnent le marché brésilien en gaz naturel, ainsi qu’un intérêt de 41% dans le gisement d’Itaú, entré en production en début d’année et dont le gaz est exporté vers l’Argentine.

En 2008, TEPBo, Gazprom et la compagnie nationale Yacimentos Petroliferos Fiscales Bolivianos (YPFB) ont signé un accord de coopération pour explorer les 7856 kilomètres carrés du bloc Azero, voisin des blocs d’Aquio et d’Ipati, dans le cadre d’une joint venture au sein de laquelle TEPBo et Gazprom détiendront des participations égales.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz