Enerzine

Nouvelle étape pour le laser spatial ChemCam

Partagez l'article

Lancé il y a cinq ans dans le cadre d’un partenariat entre Thales, le CNES et le Centre d’Etudes Spatiales et du Rayonnement de Toulouse (CESR), l’ambitieux projet baptisé "ChemCam" (Chemistry Camera) vient de franchir une nouvelle étape en réussissant avec succès les tests de résistance aux chocs de plus de 2000 g sur les trois axes.

Conçu comme un instrument d’analyse "à distance" de roches et basé sur le principe de la "Laser Induced Breakdown Spertroscopy" (LIBS), ce laser spatial a été sélectionné par la NASA dès 2004 pour équiper sa mission d’étude de la planète Mars, Mars Science Laboratory (MSL), prévue en 2009.

Une fois sur la planète rouge, à l’issue d’un long voyage interplanétaire d’environ dix mois, il entamera sa mission qui devrait durer deux ans. Rappelons que cet instrument, très compact (long de 20 cm, d’un diamètre de 5 cm, sa masse étant inférieure à 600 grammes) avait déjà démontré ses performances, et en particulier sa capacité à délivrer plus de 30 mJ par impulsion dans une gamme de température allant de – 30° C à + 30° C et a supporter des environnements extrêmement hostiles (radiations, poussières, etc.).

BE France numéro 188 (22/02/2007) – ADIT / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41425.htm

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz