Enerzine

Nouvelle traversée de l’Atlantique pour Peggy Bouchet

Partagez l'article

Peggy Bouchet repart à l’assaut de l’Atlantique pour une nouvelle traversée record.

En janvier 2000, elle traversait l’océan à la rame. Cette fois, plus question de se fatiguer les bras, son appareil, le Windream One n’utilisera que la force du vent, de la mer et du soleil.

En mode “chien de mer”, le ballon Windream One est capable de remonter au vent comme un voilier. Il garde le cap grâce à un appendice en carbone qui lui sert de quille, relié au dirigeable par un câble de 50 à 200m de long. Il utilise alors les énergies de la mer, et du vent.

En mode “moteur électrique”, grâce à ses panneaux solaires, il n’utilise que le soleil comme source d’énergie pour se diriger, contrôler son altitude de vol et alimenter les instruments de navigation.

Après 3 ans de recherche, ce dirigeable de 28,5m de long devrait sortir des ateliers cet été, pour un départ prévu au début de l’année 2008. Peggy Bouchet, accompagnée par le pilote Stéphane Rousson, devrait relier le Sénégal à la Martinique en 8 à 10 jours, soit à une vitesse moyenne de 15 noeuds (environ 27 km/h).

La navigatrice ne cache pas son enthousiasme : « Windream One représente un défi technologique, humain et écologique. C’est la première fois qu’un ballon va traverser l’Atlantique uniquement grâce à des énergies renouvelables. En un sens, Stéphane et moi allons devenir des pionniers. »


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz