Nouvelles découvertes d’hydrocarbures en Rep. du Congo

Total a annoncé hier des résultats positifs concernant les puits Bilondo Marine 2 et 3 (BILDM-2 et BILDM-3), par 800 mètres de profondeur d’eau dans la partie centrale du permis Moho-Bilondo, en République du Congo.

Située à environ 70 kilomètres au large des côtes, cette découverte fait suite à celles des puits Moho Nord Marine 1 et 2 en 2007.

Selon les précisions fournies par la compagnie pétrolière Total, "Bilondo Marine 2 et 3 ont été forés à une profondeur totale d’environ 1 800 mètres dans les séries du Tertiaire et testés avec succès et ont rencontré un réservoir d’une épaisseur totale de 77 et 44 mètres respectivement. Aucun des deux n’a rencontré de plan d’eau."

La phase 1, déjà en production dans la partie Sud de Moho-Bilondo a été le premier champ développé en offshore très profond en République du Congo et produit maintenant au rythme de 90 000 barils par jour, au moyen de treize puits sous-marins connectés à une unité de production flottante (FPU-Floating Production Unit). L’huile est évacuée vers le terminal onshore de Djéno.

Nouvelles découvertes d'hydrocarbures en Rep. du Congo


** Total E&P Congo (opérateur) détient un intérêt de 53,5% dans le permis, aux côtés de Chevron Overseas Congo Ltd. (31,5%) et de la Société Nationale des Pétroles du Congo (15%).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz