Nouvelles technologies de l’énergie : 4 nouveaux projets labellisés

Dans le cadre du 14ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI), l’Etat et les collectivités territoriales ont décidé de soutenir nouveaux projets labellisés par le pôle de compétitivité TENERRDIS.

Ces 4 projets concernent des technologies clés (efficacité énergétique et production d’énergie renouvelable) vis à vis de l’objectif national de 23% d’énergies renouvelables d’ici 2020 et celui du Facteur 4 d’ici 2050. Ils représentent un investissement global de 11 millions d’euros et impliquent 6 PME et 5 ETI (entreprise de taille intermédiaire).

Les acteurs de ces projets doivent détenir un savoir-faire technologique et des avantages concurrentiels leur permettant à la fois de développer l’emploi local et de se positionner en leaders sur des marchés en forte croissance. A quelques semaines du lancement de la Conférence environnementale sur la transition énergétique, Tenerrdis se voit donc conforté dans ses actions en faveur d’un mix énergétique fortement décarboné.

1- Amélioration des modèles de turbines hydrauliques face à la demande croissante de production d’énergie hydroélectrique

Le projet ESSAIMAGE s’inscrit dans une démarche globale d’innovation des turbines hydrauliques face à une demande croissante de production d’énergie hydroélectrique et à une concurrence de la part des pays émergents. La part innovante des turbines repose pour l’essentiel sur des essais réalisés à partir de modèles à échelle réduite.

ESSAIMAGE s’attache à l’amélioration du processus de fabrication et d’assemblage des éléments composant le modèle hydraulique à échelle réduite, afin de réduire les coûts et la durée des essais et contribuer ainsi à la compétitivité de la filière française. Porté par un grand groupe, ce projet permet une montée en compétences de trois PME de la région grenobloise, jusque-là sous-traitantes dans le processus de fabrication, et l’intégration de nouveaux partenaires. Il s’agit de construire une approche collaborative tournée vers l’innovation technique dans une démarche d’amélioration globale de l’étude des turbines hydrauliques.

Porteur : Alstom Hydro

2- Système de monitoring du débit des conduites d’eau

Le projet Smart Hydro Monitoring propose un système multi-capteurs pour le monitoring du débit et le suivi non-invasif des conduites d’eau alimentant les ouvrages hydrauliques. Ces conduites constituent en effet un élément clé des aménagements hydrauliques, et les enjeux de ce projet sont donc multiples : développer des produits français dans le domaine de mesure du débit, accroître le rendement de production d’énergie hydraulique de 0,5% et améliorer la sûreté des ouvrages, concevoir un système adaptable aux conduites d’eau urbaines et pétrochimiques. Les marchés visés sont principalement ceux de l’énergie hydraulique et thermique, les réseaux de distribution d’eau et les installations d’exploitation pétrolière.

Porteur : C-S

3- Brûleur innovant multi-biomasses

La biomasse est la première source d’énergie renouvelable en France. L’atteinte de l’objectif national des 23% d’énergie renouvelable d’ici 2020 passera par une augmentation significative du nombre de chaufferies ou centrales biomasse, ce qui nécessitera la mobilisation de toutes les ressources disponibles. Le projet BAMBI II vise à développer un brûleur innovant adapté à différents types de biomasses dites « bas de gamme » (sous-produits du bois, résidus agricoles, etc). Il va permettre aux industriels soucieux de la valorisation de la ressource de mettre en œuvre une solution à faibles émissions de NOx et CO, pour le marché du retrofit des centrales traditionnelles de chauffage urbain en centrales biomasse et celui des centrales neuves.

Porteur : Leroux et Lotz Technologies

4- Solution intégrée de rénovation des bâtiments par l’intérieur

Le projet RENOV-INDUS propose une solution de réhabilitation par l’intérieur, industrialisée, modulaire et réversible. Le confort de l’occupant est assuré via des températures de parois régulées sans système de climatisation. Dans le contexte du Grenelle de l’Environnement et des objectifs du Facteur 4, la rénovation du parc des bâtiments tertiaires qui représente 1/4 du patrimoine immobilier bâti et 1/3 des consommations énergétiques constitue un enjeu clé sur lequel se positionne clairement ce projet.

Porteur : Sainte-Marie Constructions Isothermes S.A. (SMCI)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Nouvelles technologies de l’énergie : 4 nouveaux projets labellisés"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

4 projets fort intéressants. Et ce, d’autant plus qu’il doivent intégrer la “faisabilité de production locale, traduire dans des PME sur l’hexagone.