NPC conçoit une éolienne mobile à lames rétractables

La société Natural Power Concepts (NPC) basée à Honolulu innove en dévoilant un prototype d’éolienne mobile, dont les pales rétractables sont également équipéees de panneaux solaires.

Initialement, la turbine éolienne a été conçue spécialement pour se prémunir des tempêtes. En effet, la plupart des éoliennes de grandes tailles ne peuvent être placées dans des zones soumises à de fortes pertubations météorologiques. C’est ainsi qu’a émergé l’idée d’une lame rétractable en position fermée lorsque la vitesse du vent a atteint une certaine vitesse.

De part sa mobilité et son autonomie, la société considère son système comme étant un produit idéal pour des missions humanitaires ou de secours aux personnes en zones sinistrées. Les militaires ont également été séduits par cette invention. NPC a ainsi obtenu un accord de licence avec Oshkosh Defense, qui se chargera de mettre au point dans les prochains mois un modèle plus grand.

La turbine comporte sept pales au lieu de trois, afin de capturer plus efficacement des vents à vitesses faibles. L’énergie éolienne et solaire collectée par le système sera au final stockée dans un bloc batteries.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "NPC conçoit une éolienne mobile à lames rétractables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Illu
Invité

Je doute que la direction du vent soit fonction de la position du soleil et les pales étant normalement en mouvement (sauf par manque ou trop de vent), le rendement des PV sera toujours très très moyen…

Samivel51
Invité
Mettre des panneaux solaires sur les pales d’une éolienne est effectivement ridicule. Ce qui serait intéressant, ce serait une éolienne dont le nombre de pales, où la taille des pales varie pour pouvoir tirer profit à la fois des vents faibles et des vents forts, et ainsi étendre sensiblement le ratio annuel de production. On pourrait avoir par exemple 4 pales dont deux sont rétractables, ou des pales dont la deuxième moitié peut se mettre en drapeau ou se replier. Cela dit je suis sur que les fabricants ont déjà planché sur ce problème et que ca ne doit pas… Lire plus »
Michel264
Invité

Encore un qui semble avoir oublié que l’énergie que l’on peut tirer du vent est fonction de la superficie balayée par les pales, et pas du nombre de pales.

maxxxx
Invité

Le rendement varie en fonction du nombre de pales… donc “l’énergie que l’on peut tirer du vent” en dépend elle aussi 😉 Mais ce dont parle Samivel, c’est que les éoliennes ne fonctionnent que dans une gamme de vitesses de vent donnée (pas assez de vent => arrêtée, trop de vent => arrêtée aussi). En adaptant la géométrie des pales on pourrait élargir la gamme de vitesses de vent pour laquelle l’éolienne peut fonctionner.

marcob12
Invité

Ce à quoi on réfléchit (vous trouverez) c’est à faire une combinaison dans la même ferme éolienne d’engins optimisés pour la vitesse moyenne du vent et d’engins optimisés pour les vents faibles de façon à éviter la dégringolade de la production par vent faible. Cela peut amener à la cohabitation d’éoliennes de tailles différentes voire de technologies différentes. Je pense que ça se fera.

jeff_1982
Invité
ok pour 2type d’éoliennes pour une optimisation…. mais quand ton éolienne produit en 4 et 23m/s on te dit que c’est insignifiant, inefficace… Donc doublet le nombre de mat et réduire le temps de focntionnemnt de chaque éolienne pour une meilleur performance…. ça va jamais etre accepté localement…. sauf si les “petites” sont “au peuple” et encore…. l’éolien de grande puissance répond déjà a ce pb de perf. une boite de vitesse permet d’atteindre une vitesse de rotation optimale du la generatrice. Des rotors de taille différentes permettent d’obtenir une voilure optimale… bref avec plus de 200 type d’éolienne et… Lire plus »
Ricou
Invité

NB: existe déjà en mode Darrieus, mais sans le photovoltaïque

liozey
Invité
Bonjour, je suis étudient en classe prépa psi, et à la fin de l’année je dois présenter un tipe a l’oral des concours, bref le thème cette année c’est “mobilité mouvement”, j’voudrais choisir les éoliennes comme sujet, et je cherche une problématique. J’ai pensé à étudier si permettre au pilier de l’éolienne de pivoter afin d’orienter l’axe de rotation des hélices perpendiculairement a la direction du vent serait possible (la direction du vent n’étant pas toujours la meme), et si ca serait plus rentable. J’ai pu constater que vous vous y connaissiez pas mal, donc si vous pouvez me dire… Lire plus »
Francois carre
Invité

Enfin, une machine dont les bases appliquées paraissent d’une certaine cohérence par rapport aux réalités de l’éolien. Peut-être, dans un certain temps, ne verrons nous plus ces machines bi et tripales de peu de rendement, et, aurons nous compris qu’une machine arrêtée ne produit rien du tout. Félicitations sincères pour cette réalisation qui va dans le bon sens, au niveau éolien en particulier, mais, l’idée d’une fonction photovoltaique n’est pas dépourvue d’intérêt. En effet, par période de mauvais temps, en hiver le plus souvent, le vent est très présent alors qu’en période très ensoleillées, il est relativement faible.

wpDiscuz