Nucléaire : Alstom crée une coentreprise avec un russe

Alstom et Atomenergomash ont signé dans ce but à Moscou, le 2 avril 2007, un accord cadre qui prévoit la constitution d’une « joint venture » dédiée à la production d’îlots conventionnels pour les centrales nucléaires.

Atomenergomash est une fililale d’Atomenergoprom, la société d’Etat responsable de la mise en œuvre de la stratégie nucléaire civile de la Russie.

La future co-entreprise, détenue à 51% par Atomenergomash et à 49 % par Alstom, sera installée à Podolsk, près de Moscou. Son activité portera sur l’ensemble de l’îlot conventionnel et fera appel à la technologie des turbines à demi-vitesse « Arabelle » d’Alstom, utilisée pour la production d’électricité dans les centrales nucléaires. Elle bénéficiera d’un transfert de technologie de la part d’Alstom pour la turbine à vapeur « Arabelle » et l’alternateur.

La société commune s’adressera en priorité au marché des futures centrales nucléaires russes mais pourra également intervenir, hors de Russie, sur des projets de centrales utilisant la technologie nucléaire russe.

Les deux partenaires vont consacrer conjointement environ 200 millions d’euros à l’établissement de cette société commune sous forme d’apports d’actifs et de cash.

Alstom détient une position de leader mondial dans le domaine des îlots conventionnels de centrale nucléaire avec 175 unités en service ou en installation dans une douzaine de pays dans le monde, notamment en France, en Afrique du Sud, en Chine, en Corée du Sud et en Suède. La technologie Alstom équipe aujourd’hui plus de 25% du parc mondial d’ilôts conventionnels dans les centrales nucléaires.

Alstom dispose de deux avantages décisifs sur le marché nucléaire par rapport à ses concurrents. D’une part, ses turbines « Arabelle », très performantes, couvrent la plus large gamme de puissance jusqu’à 1750 MW. D’autre part, Alstom est un des rares spécialistes capables de développer des ilôts conventionnels intégrés quel que soit le type de réacteur nucléaire retenu.

Lors de la cérémonie de signature de l’accord-cadre à Moscou le 2 avril 2007, Patrick Kron, Président-Directeur Général d’Alstom, a souligné que « la constitution avec Atomenergomash d’une société commune dans le domaine des centrales nucléaires pour la production d’électricité est un mouvement stratégique majeur pour Alstom. Elle nous donne un accès privilégié au marché russe en plein essor. Ce partenariat renforce donc notre position de leader technologique pour les ilôts conventionnels intégrés sur un marché mondial de l’énergie nucléaire en pleine expansion ».

(src : CP – Alstom)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz