Enerzine

Nucléaire : un nouveau procédé d’encapsulation des crayons endommagés

Partagez l'article

L’équipementier pour les industries de haute technologie DAHER, a présenté à l’occasion du salon WNE (World Nuclear Exhibition) un procédé innovant d’encapsulation des crayons de combustible nucléaire.

Présentée lors d’un atelier, cette technologie brevetée a pour objectif d’évacuer dans des conditions de sûreté et de sécurité optimales les crayons de combustible nucléaire irradiés endommagés, présentant des risques de contamination majeurs, dans un lieu sûr où ils seront traités.

Depuis l’accident de Fukushima le renforcement de la sureté pour l’évacuation des déchets nucléaires est plus que jamais au cœur de l’actualité et crée de nouveaux besoins auxquels les industriels tentent de répondre.

DAHER a donc développé, qualifié et breveté un procédé d’encapsulation pour évacuer les crayons combustibles endommagés des centrales nucléaires. Ce procédé fonctionne sous eau ou en cellule chaude. Les crayons "fuitards" ou "ruptés" sont chargés dans un équipement, séchés, puis confinés dans une capsule étanche créée spécialement à cet effet. Une fois les capsules hermétiquement fermées, elles sont transportées dans l’emballage NCS 45, agréé par les autorités européennes.

Par ailleurs, toute la chaîne logistique est suivie, gérée et optimisée en temps réel grâce à des outils développés spécifiquement, dont la DAHER Control Room, son centre de pilotage industriel et logistique.

Cette solution « clé en main » est déjà qualifiée et dispose des agréments nécessaires pour transporter ces éléments hautement irradiés dans des conditions de sûreté optimales. L’outillage d’encapsulation et les capsules développés peuvent également être utilisés pour des applications d’entreposage.

"Quelles que soient les grandes orientations à venir en matière de politique énergétique aussi bien au niveau national que mondial, la gestion des déchets est et restera un marché stratégique pour toute l’industrie du nucléaire et à fortiori pour DAHER, et ce pendant de nombreuses années" a expliqué Didier Kayat, Directeur Général et Président du pôle Nucléaire & Energie de DAHER. "Acteur dynamique du secteur du nucléaire, DAHER investit fortement dans la R&D depuis de nombreuses années afin de proposer des processus aussi bien innovants que hautement sécurisés."


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz