Nucléaire : vers un renforcement des “dispositifs anti-intrusion”

Après les intrusions de militants de Greenpeace dans plusieurs centrales nucléaires françaises, EDF souhaite "renforcer les dispositifs anti-intrusion" ; Une annonce fait vendredi par le PDG du groupe, Henri Proglio, qui en a profité pour dénoncer "l’irresponsabilité" de l’organisation écologiste.

EDF n’aura pas tardé à réagir. Quatre jours après l’opération médiatique de militants de Greenpeace dans différentes centrales nucléaires françaises, et l’intrusion sur deux sites nucléaires (Nogent et Cruas), l’électricien a annoncé un renforcement de ses dispositifs anti-intrusion.

En déplacement à Lyon, Henri Proglio a tout d’abord dénoncé "un acte d’intrusion stupide et intolérable", ironisant au passage sur "l’irresponsabilité et l’incongruité" des commandos, avant de préciser la réaction d’EDF.

"Nous allons tirer les leçons (de ces intrusions) et renforcer les dispositifs anti-intrusion", a-t-il déclaré. et ce afin de "faire en sorte que ce soit plus difficile demain" de mener à bien de telles opérations.

Le PDG d’EDF a toutefois précisé que "la sûreté des installations n’avait pas été remise en cause" lors de l’opération de Greenpeace et "qu’aucun site sensible n’avait été atteint" par les commandos de l’organisation.

"Nous avons très vite identifié que les militants n’étaient pas danegreux ni armés, ce qui a permis d’éviter des mesures de rétorsion disproportionnées", a-t-il conclu.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Nucléaire : vers un renforcement des “dispositifs anti-intrusion”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

Amusant quand même! Les pro-nucléaires ont crié au scandale et finalement la direction d’EDF elle-même reconnait qu’il faut renforcer la sécurité. Sans l’action de Greenpeace, les systèmes de refroidissement seraient aujourd’hui vulnérables à une attaque terroriste.

renewable
Invité
Je ne sais rien je constate. il y a eu intrusion, EDF a dit qu’il n’y avait pas de problèmes, Greenpeace a montré que finalement ils avaient d’autres gars dans une autre centrale, EDF reconnait un petit problème et EDF renforce la sécurité. Fin de l’incident, tout le monde est content. Sauf qu’au passage on se rend compte une fois encore que quand EDF dit qu’il n’y a pas de problème, il y en a souvent. Vos discours étaient déjà peu crédibles, et cette crédibilité n’en sort pas renforcée. mais au moins EDF reconnait ses erreurs, ce qui n’est pas… Lire plus »
oeildecain
Invité

…………………………nous voilà éclairés sur les compétences de nos élites …….. Nos élites avaient calculé l’épaisseur du béton pour protéger d’une chute d’avion, mais n’avaient pas imaginé qu’une vingtaine de sbires équipés de simples kalachnikov puissent investir une centrale pour la transformer en arme de destruction massive ………. ! Des ” écorchés sociaux ” avaient mis hors service nos TGV avec de simples petits bouts de fer reliés à la terre ……… Tout ceci est beaucoup trop simple pour nos élites …………

renewable
Invité

Qui parle de systèmes de refroidissement neutralisés par Greenpeace? Vous dites absolument n’importe quoi. Greenpeace a eu accès aux zones de refroiddissement et si nous avions eu un commando terroriste à la place de greenpeace il y aurait pu avoir atteinte aux systèmes de refroidissement. Greenpeace n’a pas cherché à porter atteinte au fonctionnement des centrales, juste à souligner les failles et les mensonges de votre industrie.

Nicias
Invité

Ils peuvent miner les abords de la centrale et mettre des piranhas dans le bassin, cela n’empêchera pas les terroristes de plastiquer le métro ou une gare.

Lionel_fr
Invité
@lion et @Nicias Vous êtes l’un comme l’autre travailleurs du nucléaire en France. Votre prose semble insister très lourdement sur le mot : “terroriste” On peut donc être certains que votre réponse à cette histoire est de faire passer greenpeace pour une organisation terroriste. Que ce magnifique exemple de langue de bois soit imputable à vos syndicats ou un groupuscule d’influence radical hébergé par vos services et dont personne n’entendra jamais parler … Laissez moi vous préciser quelque chose. Greenpeace est représenté dans tous les pays et très présent chez nos voisins nordiques, orientaux et aux USA, pays qui tient… Lire plus »
dede29
Invité
Ce qui fait la principale défense contre un accident provoqué lors d’une intrusion ‘est la complexité des installations avec les redondances existantes et le système de défense en profondeur . Ajoutons à cela les interventions du personnel à différents niveaux ; alors des intrus malveillants ,équipés d’explosifs , pourront peut-etre déclancher une ou deux unités mais pas mettre en danger la sureté car il leur faudrait outre une connaissance complète des lieux (et pas seulement extérieure) , un accés rapide partout et surtout une connaissance de l’ensemble des points névralgiques à neutraliser simultanément :peu de gens dispose de toutes ces… Lire plus »
Nicias
Invité

… lien avec aucune industrie de l’énergie. Je suis juste un client soucieux de nos factures et des vrais problèmes terroristes ou non. Greenpeace cherche a terroriser le monde avec le danger nuclèaire. Ce n’est pas une organisation terroriste, juste un marchand de peur à gros budget.

Dan1
Invité

Il a été annoncé que Greenpeace avait réussi à monter sur le dôme d’un des réacteurs Nogent sur Seine. Or on ne voit aucune photo ? Grand mystère, sont-ils réellement montés sur le réacteur ? Maintenant on parle de système de refroidissement, ce qui n’est pas la même chose. Y-a-t-il eu mensonge ?

renewable
Invité

cool je suis rassuré, tout vas toujours bien et tout ira toujours bien dans le nucléaire français. @Dan1 : tiens vous n’avez pas parlé du charbon? Et les dangers du charbon?

Dan1
Invité

Non je ne souhaite pas parler de charbon, mais j’aimerai quand même bien savoir si oui ou non les militants de Greenpeace sont monté sur le dôme d’un des réacteurs de la centrale de Nogent sur Seine. Donc je repose ma question : Est-ce que des militants de Greenpeace sont montés sur le dôme d’un réacteur ?

Sortirducharbon
Invité

@oeildecain Je veux bien jouer sur votre texte à trous, mais il me faudrait des indications. J’imagine que le nombre de points de suspension indique le nivau de difficulté de la réponse: 6 points = difficulté 1 étoile, 12 points = difficulté 2 étoiles, etc. ? En revanche, veuillez pardonner mes faibles compétences rhétoriques, celles-ci ne me permettent pas de me hisser à votre niveau, de sorte que je m’avoue incapable de dégager la nuance significatrice de vos guillemets compulsivement saupoudrés autour des éclairés et des écorchés sociaux.

Dan1
Invité

Pour oeildecain. “Des ” écorchés sociaux ” avaient mis hors service nos TGV avec de simples petits bouts de fer reliés à la terre”. Oui et cela est possible dans n’importe quel pays et cela s’appelle plus que du vandalisme. Il s’agit d’un acte de sabotage caractérisé sur un bien public en vu d’atteindre l’Etat.

oeildecain
Invité
. Bien sûr que les actions ou sabotages sont possible dans tous les pays, – mais si l’eolien et le solaire étaient attaqués, les retombées seraient insignifiantes ……. – si les stocks fossiles de pétrole, liquides raffinés ou gaz étaient attaqués, les retombées seraient déjà plus violentes ….. – par contre si le centre nerveux d’une centrale venait à être détruit par un groupe d’une vingtaine de terroristes qui ensuite font sauter les syèmes de refroidissement de secours, il ne fera pas bon se trouver sous les vents …. A Mister LION : considérer que Greenpeace serait une organisation terroriste… Lire plus »
Dan1
Invité

Donc je repose ma question : Est-ce que des militants de Greenpeace sont montés sur le dôme d’un réacteur ? Il me semble que ça devrait pas être dur à savoir.

Sicetaitsimple
Invité
Je vois que vous êtes bien plus préoccupé par une photo des membres de GreenPeace à Nogent que par la production d’éolien au Danemark sur lequel je vous ai envoyé un lien hier. Je le comprends. Alors, sur le renforcement du dispositif anti-intrusion dont il est question, quelques informations: EDF a commandé 20000 panneaux qui seront déployés sur les clotures de ses sites nucléaires: Il y est écrit ” celui qui franchit cette clotûre sera tiré sans sommation comme un lapin”. Après tout, c’est ce que risque quelqu’un qui s’introduit dans une banque, un centre commercial, voire chez un particulier,… Lire plus »
wpDiscuz