Oasis, transformer l’humidité du désert en eau potable

Des étudiants de l’Université technique de Graz ont présenté à la presse un prototype qui permet de recueillir de l’eau potable à partir de l’humidité de l’atmosphère dans un pays comme la Tanzanie.

Le principe physique sous-jacent est la condensation, en tirant partie de ce phénomène les inventeurs ont élaboré un procédé à-même de générer un demi-litre d’eau en une heure. Fruit de près de 4.600 heures de travail, le dispositif ne nécessite pas d’installation électrique préalable, son fonctionnement reposant sur l’énergie solaire.

Le cadre du projet, "Product Innovation Project", met en valeur la responsabilité et l’efficacité en s’inspirant largement d’un concept finlandais. Il a réuni une dizaine d’étudiants issus de deux pays (la Finlande et l’Autriche) et de trois universités (l’Université Karl-Franzens de Graz, l’Université technique de Graz et l’Université technique d’Helsinki) pour constituer une équipe interdisciplinaire (management industriel, design, administration d’entreprise, ingénierie mécanique et ingénierie des procédés) avec comme mission la mise en oeuvre d’un système autonome de production d’eau dans des conditions quasi-désertiques.

Le thème a été choisi par "Philips Austria" qui a financé l’étude à hauteur de 7.500 euros. Outre le faible budget et l’impératif de réalisation d’un prototype, le pari était également de confier l’entière réalisation du système à des étudiants et dans un délai fixé à une année universitaire, soit 8 mois effectifs.

BE Autriche numéro 101 (21/05/2007) – Ambassade de France en Autriche / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42903.htm

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz