ONU : Ziegler veut un moratoire sur les biocarburants

Le rapporteur spécial de l’onu pour le droit à l’alimentation, Jean Ziegler, a jeté un pavé dans la mare onusienne jeudi, en annonçant qu’il proposerait un moratoire de 5 ans sur la production de biocarburant.

Ziegler prévoit une "hécatombe" en cas de poursuite de "cet empressement à vouloir subitement et de façon irréflechie, transformer un aliment (…) en carburant".

"Cela risque d’entraîner une concurrence entre nourriture et carburant, qui laissera les pauvres et les victimes de la faim des pays en développement à la merci de l’augmentation rapide des prix des aliments, des terres vivrières et de l’eau."

L’institut international de recherche sur les politiques alimentaire a en effet prévu une hausse des prix du maïs de 20% d’ici à 2010 et 41% d’ici à 2020, si la production de biocarburant poursuivait son développement.

Le 25 octobre prochain, Ziegler proposera donc devant l’Assemblée générale de l’ONU un moratoire de 5 ans sur la production végétale destinée à être transformée en carburant.

Néanmoins convaincu que les biocarburants constituent un avantage environnemental non négligeable, le rapporteur précise :

"Je souhaite que ce moratoire soit mis à profit pour passer directement à la deuxième génération des biocarburants qui, eux, sont fabriqués à base de résidus de culture, les rafles de maïs par exemple, "a-t-il confié jeudi à la Tribune de Genève.

"Autre solution possible, produire des biocarburants avec des plantes incomestibles cultivées sur des terres arides ou semi-arides."

Le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde est estimé à 854 millions à ce jour, chiffre en constante augmentation depuis 1996.

 
(src: FAO, Tribune de Genève)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "ONU : Ziegler veut un moratoire sur les biocarburants"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pascal
Invité
A qui les biocarburants pourraient-ils faire de la peine? Jean Ziegler est rapporteur spécial de la Commission des Droits de l’homme de l’ONU pour le droit à l’alimentation. C’est cette Commission des Droits de l’homme de l’ONU qui a été présidée par la Libye. Voir Cette Commission des Droits de l’homme de l’ONU est donc une farce grotesque. Jean Ziegler a reçu le prix des droits de l’homme décerné en Libye par la fondation Kadhafi, prix qu’il a d’ailleurs fondé. Voir Au nom de qui parle Jean Ziegler? L’ONU est complètement pervertie de l’intérieur par la majorité d’états totalitaires/autoritaires/corrompus. Jean… Lire plus »
Jean Louis
Invité

Je trouve que c’est un peu facile de critiquer ce rapport parce que c’est l’ONU qui l’émet et que soi disant c’est une institution pervertie. Les faits sont pourtant là, les biocarburants font concurrence à l’alimentaire… et quand on sait que tant de personnes meurent de faim tous les jours on peut légitimement s’interroger sur la pertinence de faire du maïs et du blé pour mettre dans une voiture…

Pascal
Invité
… Je trouve que c’est un peu facile de critiquer ce rapport parce que c’est l’ONU qui l’émet et que soi disant c’est une institution pervertie. … Pas l’ONU, la Commission des Droits de l’homme de l’ONU. … quand on sait que tant de personnes meurent de faim tous les jours on peut légitimement s’interroger sur la pertinence de faire du maïs et du blé pour mettre dans une voiture… La majorité du maïs cultivé dans la monde sert à nourrir des animaux, pas des humains. Si vous voulez le destiner à l’alimentaion humaine, alors il faut interdire la viande.… Lire plus »
LouZou
Invité
pascal et jean-louis n’ont pas du lire grand chose sur les nécro-carburants. Ci dessous reprise: Une aggravation des violations des droits de l’homme due à l’extension de ces monocultures D’importantes violations des droits humains ont été signalées au Brésil, en Argentine, au Paraguay, en Colombie et en Asie du Sud-est dans les plantations de canne à sucre, de palmier à huile et de soja. Il s’agit d’esclavage, de conditions de travail précaires et de salaires très faibles, de violents conflits fonciers, de maladies et même de décès dus à l’utilisation de pesticides et aux impacts de la déforestation. Des objectifs… Lire plus »
LouZou
Invité
pascal et jean-louis n’ont pas du lire grand chose sur les nécro-carburants. Ci dessous reprise: Une aggravation des violations des droits de l’homme due à l’extension de ces monocultures D’importantes violations des droits humains ont été signalées au Brésil, en Argentine, au Paraguay, en Colombie et en Asie du Sud-est dans les plantations de canne à sucre, de palmier à huile et de soja. Il s’agit d’esclavage, de conditions de travail précaires et de salaires très faibles, de violents conflits fonciers, de maladies et même de décès dus à l’utilisation de pesticides et aux impacts de la déforestation. Des objectifs… Lire plus »
wpDiscuz