Otis : son premier ascenseur alimenté par l’énergie solaire

Otis a inauguré début avril son premier ascenseur alimenté par des panneaux solaires en France, au sein du projet d’habitat social à énergie positive « Les Bourderies », d’Atlantique Habitations, à Rezé, près de Nantes.

Connecté à 4 panneaux solaires implantés sur le toit de l’immeuble des Bourderies, l’ascenseur Gen2® Switch sera autonome en énergie à 80% dès son installation et à jusqu’à 100% de mars à octobre – les mois les plus ensoleillés. Il peut également être couplé à d’autres sources d’énergie alternatives, comme l’éolien.

L’ascenseur a été pensé pour fonctionner en cas de coupures de courant, grâce à un système de batteries. Chargées par l’alimentation électrique, elles peuvent à leur tour alimenter le moteur de l’ascenseur. En cas de panne de courant, les batteries peuvent assurer jusqu’à 100 voyages dans un immeuble de huit étages, limitant ainsi tous les inconvénients liés à une coupure de courant. Un dispositif d’entraînement régénératif permet par ailleurs de récupérer l’énergie créée par l’ascenseur et la restituer aux batteries.

Selon une récente étude américaine du Council for an Energy-Efficient Economy, les ascenseurs et escalators consomment en moyenne 2 à 5% de l’énergie d’un bâtiment, mais peuvent parfois atteindre jusqu’à 50% de la consommation d’énergie lors des pics d’utilisation. Grâce à son système de batteries, l’ascenseur Gen2® Switch ne consomme que 0,5kW, soit moins qu’un micro-ondes et qu’une ampoule, quand il est en veille. Enfin, la batterie, a été elle-même pensée dans une logique de développement durable étant composée à 97 % de matériaux recyclés.

"Nous sommes fiers de contribuer à ce projet d’habitat social et écologique et d’y déployer notre premier ascenseur à énergie solaire en France, qui sort directement de notre usine de Gien (Loiret). Ce projet incarne parfaitement notre vision des bâtiments intelligents : un lieu de vie qui intègre le meilleur de la technologie au service du confort des habitants, tout en plaçant la réflexion sur l’efficacité énergétique dès l’amont de la conception du bâtiment", a déclaré Pierre-Yves Tinel, Directeur Constructions Neuves Ouest OTIS.

** Numéro Un mondial en matière de fabrication, d’installation et de maintenance d’ascenseurs, d’escalators, de trottoirs roulants et de systèmes de transport horizontal, Otis fait partie d’UTC Building & Industrial Systems, division d’United Technologies Corp.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Otis : son premier ascenseur alimenté par l’énergie solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lafleur
Invité
C’est la journée des perles de l’innovation sur Enerzine, après tout c’est leur travail que de présenter des “innovations”, et c’est très bien ainsi . Ça fait une dizaine d’années que je travaille l’innovations dans les EnR. Ce qui me réconforte, c’est que seul dans mon bureau depuis ma récente retraite, j’arrive aux mêmes résultats sans trop d’éfforts, et je suis pas le seul. Je vois beaucoup de grosse sociétés avec des bureau R&D et des chercheurs de haut niveau pour certains, qui accouchent difficilement de solutions low tech dépassées, ou c’est du Hig low tech ! j’en perds mon… Lire plus »
Pastilleverte
Invité

Très impressionné, peut être un peu optilmiste pour le 100% de mars à octobre…en région nantaise (sans vouloir vexer nos amis atlantico liguriens, voire Nanto bretons) Quant aux batteries “de secours” : combien, quel volume occupé, quelle maintenance, quel coût ???

Pastilleverte
Invité

Otis, c’est bien le nom du génial architecte dans Asterix et Cléopatre (le film) ?

Lafleur
Invité

@pastilleverte, mais non tu te trompes, c’est le génial chanteur Otis Redding , ah les slow à l’époque, ça c’était du rêve !!!!!!!!!!!!!!! (c’était facile)

Tech
Invité

solution autonome en énergie à 80% il suffit alors que les habitants de l’immeuble n’utilisent pas l’ascenseur une journée par semaine et c’est la quasi autonomie. et en plus c’est bon pour la santé avec des écos à la clef pour l’assurance maladie ;o) en plus, fab française à Gien qui en a bien besoin pour remplacer l’industrie de la faience!

Jeanmichelenerj
Invité

Je ne pense pas que ça marche exactement comme ça. C’est toujours le même problème de stockage d’énergie donc il ne suffit pas de ne pas utiliser l’ascenseur un jour par semaine. Il est nécessaire d’avoir une puissance d’appoint de toute façon.

Lafleur
Invité
@ Chelya, un réseau électrique peu fiable !! Si comme je le pense vous habitez notre beau pays, je pense que vous disposez d’un réseau parfaitement stabilisé muni d’une onde sinusoïdale parfaite et avec très très peu de coupures, nos hôpitaux, nos grosses sociétés par exemple, se doivent d’avoir des groupes de secours indispensables permettant d’accroître la sécurité. L’ascenseur est un élément indispensable de nos tours, mais je suis plus interéssé par les magnifiques et remarquables ferronneries des ascenseurs du XIX et XX siècles qui en font toujours des chefs d’oeuvres. Ajouter un palliatif en alimentation solaire, ou autres c’est… Lire plus »
Tech
Invité

moi je lit que le stockage permet une centaine de voyages dans un immeuble de 8 étages, cela veut dire que le “système” a été dimensionné pour cela et ça représente 80% des besoins. je répète donc ma proposition qui peut paraitre iconoclaste, mais finalement peut être réaliste, si au lieux de réaliser 100 voyages les habitants de l’immeuble restent en desous de ce nombre en ne le prenant pas de temps en temps, alors l’ascenseur est autosuffisant! CQFD ;o)

Tech
Invité

vous avez corrigé, je” lis” et non je lit (manque de sieste ;o)

wpDiscuz