Ouverture des négociations pour un EPR en Ohio

Areva est entré en négociations avec les américains Duke Energy et UniStar nuclear Energy en vue de développer un réacteur EPR dans l’Ohio.

Les négociations exclusives dureront dix-huit mois. Areva y coordonnera les analyses techniques en vue de préparer les documents nécessaires à la demande de permis de construire, puis de licence, du réacteur qui seront examinées par l’Autorité de Sûreté américaine (la Nuclear Regulatory Commission/NRC).

De son côté, Unistar apportera ses services et son expertise dans le processus de pré-certification. Unistar a également exprimé son intérêt pour prendre ultérieurement une participation dans la future centrale nucléaire de Piketon.

"Le réacteur EPR est à même de fournir à plus d’un million de foyers une électricité fiable sans émission de gaz à effet de serre. Il est une réponse aux besoins croissants des Etats-Unis en électricité et à leurs souhaits de diminuer leurs émissions de carbone", a déclaré Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’AREVA.

Le parc de près de 1 500 hectares sur lequel sera implantée cette centrale nucléaire, se situe sur un site du Ministère de l’Energie (DOE), à Piketon, dans l’Ohio.

Le réacteur U.S. EPR est en cours de certification aux Etats-Unis. Cinq électriciens américains (Constellation, PPL, Ameren, Amarillo Power et AEHI) ont déjà choisi cette technologie pour leurs futurs projets de construction, indique Areva.

Areva et Duke Energy sont déjà associés depuis septembre 2008, dans la société commune ADAGE, pour le développement d’une flotte standardisée de centrales biomasse aux Etats-Unis pour laquelle le groupe français assurera la conception et la construction de chaque unité tandis que Duke en assurera l’exploitation.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Ouverture des négociations pour un EPR en Ohio"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
lion
Invité

Le renouveau du nucléaire n’est pas qu’un slogan. Duke energy est un producteur américain important qui s’engage à étudier l’EPR après 4 autres compagnies US. C’est un signe que ce réacteur intéresse beaucoup d’électriciens mondiaux. Bien sûr l’Administration Obama n’est pas favorable au nucléaire mais les Américains sont des gens pragmatiques qui savent que réduire les émissions de CO2 passe en premier par la décarbonisation de la production d’électricité.

marcob12
Invité
L’article aurait dû au minimum utiliser le conditionnel, car on sait que le financement sera dur à trouver. Le “Recovery Act” n’a pas donné à l’industrie les 50 milliards de prêts garantis qu’elle demandait (on sait que le nucléaire ne peut servir à la relance de l’économie et crée marginalement de l’emploi par rapport aux renouvelables par ex) et les prêts consentis du temps de Bush ne peuvent soutenir la construction que d’une poignée de réacteurs. La crise majeure du crédit va durer et un EPR n’est pas donné. Sans soutien fédéral il ne faut pas rêver un lancement rapide… Lire plus »
Denlaf
Invité
Un gros doute également, mais aussi une grande crainte. Je ne souhaite pas voir une relance du nucléaire…d’aucune façon. D’autant plus que les réacteurs proposés ne sont pas exempts de risques d’accidents et la manière de disposer des déchets nucléaires n’est toujours pas assurée. Pire encore, ces réacteurs nouvelle génération génèrent des déchets qui sont jusqu’à sept fois plus radioactifs. Je crains que ceux qui adopteront ces réacteurs négligeront d’investir dans les énergies vertes (car, ne nous y trompons pas : le nucléaire ne doit pas être considéré comme une EnR, le combustible nucléaire utilisé est effectivement un combustible fossile).… Lire plus »
Rockymountain
Invité

en France, des EPR ,il y en aura une bonne cinquantaine minimum  aux environs de 2040 . Les ‘antis’ pourront toujours raler,ils l’auront ‘in the ass’.

alain843
Invité

rappellez vous que le 23 avril 2009, l’électricien américain Ameren a annulé le projet de construction d’un réacteur EPR dans le Missouri : en l’absence de fortes aides publiques, l’électricité nucléaire est tout simplement trop chère à produire.

J.marchen
Invité

Des associations avec plusieurs électriciens, en consortium d’électriciens comme  Constellation, PPL, Ameren, Amarillo Power et AEHI suffisent largement a se passer d’aides publiques . En plus l’administration Obama prend fin au plus tard le 20 janvier 2017(au plus tot ,20 janvier 2013) .Elle ne sera plus qu’un souvenir de plus en plus lointain en 2020,2025,2030,2035,etc….  Rockymountain a raison de penser qu’il y aura plein d’ EPR d’ici les alentours 2040 dans le monde et que ceux qui n’aiment pas vont pleurnicher beaucoup .

marcob12
Invité
Il faut espérer qu’il y aura plein d’EPR dans le monde aux alentours de 2040, car plus des dizaines de réacteurs vont fermer d’ici là, ça compensera en partie. Mais quand le président du “Rocky Moutain Institute”, Amory Lovins dit que le coût du kwh nucléaire est le double du coût du kwh éolien (14 cents contre 7) on peut le croire. Là-bas les coûts du nucléaire augmentent et ceux de l’éolien baisse. Si les 50 milliards de prêts garantis ont été demandés par l’industrie, c’est qu’elle en avait besoin. Ce coût d’arrêt tombe pour eux très mal, mais comme… Lire plus »
Etienne solar
Invité
La puissance eolienne installer double tous les 3 ans.Dans les 3 qui viennent, il y aura l’équivalent de 70 réacteurs nucléaires installés … et les 3  ans suivant 140 … (même avec une activité éolienne à 30% de la puissance installer le nucléaire ne fait pas le poids) et l’éolien d’altitude n’a pas encore poussé son cris … ça va être un très gros cris ! Wahoo le grand eunuk est mort ! Je ne parle pas du PV en couche mince qui va s’infilter dans les matériaux de construction … et le stockage ? le nucléaire utilise déjà l’hydroélectrique… Lire plus »
Acedecoues
Invité
Comme d’habitude , les antinucléaires nous sortent leur méthode Coué des années soixante dix et quatre vingt où ils déliraient déja que le nucléaire était fini (à cause (à l’époque des 70-80) que le charbon et le gaz pouvaient facilrement le remplacer ) . Résultat , des centaines de réacteurs nucléaires dans le monde actuellement . De nos jour la méthode Coué prend l’allure des déclarations délirantes de gens comme Etienne Solar et quelques autres qui débloquent complètement sur l’éolien ,le solaire,(la CCS en plus pour marcob12),ceux qui jactent stérilement sur Ameren comme alain843,ailleurs il y a des kokos et denlafs et j’en… Lire plus »
Denlaf
Invité
Le ridicule ne vous tue pas. Par contre, il ne vous bonifie pas et il n’ajoute pas de force à vos arguments (si argument il y a). Je trouve déplorable le fait de voir des gens comme vous qui, si peu conscient de la réalité et du contexte énergétique actuel, lancent des affirmations gratuites et, pour se donner du poids, dénigrent ceux qui ont émis des opinions différentes mais beaucoup plus avisées. Vous avez le droit de croire aux réacteurs nucléaires, ça ne vous rend pas plus intelligent: pour autant vous ne possédez pas forcément la vérité. Cher Acédécoués, si… Lire plus »
Acedecoues
Invité
Tout d’abord sachez que le Canada où vous vivez, prépare une nouvelle génération de réacteurs nucléaires Candu encore plus puissante que l’ancienne . Car les nouveaux réacteurs Candu feront  1200 MWe ,alors que les anciens faisaient moins de 1000 MW . Et le Canada,votre pays, compte en exporter sans complexe .Et c’est pas un petit bonhomme dérisoire avec son blog grotesque et nullissime comme vous qui va empêcher le Canada,(votre pays puisque le Quebec où vous vivez n’est qu’un simple sous état du Canada),de produire,vendre et exporter le nouveau réacteur Candu . Alors ne nous faites pas rigoler avec vos leçons sur le nucléaire et vos rituels grotesques d’exorcismes… Lire plus »
Denlaf
Invité
Je ne crois pas que vos propos soient consciemment élaborés et réfléchis. Vous ne devriez pas réagir de cette façon…à moins que vos propos n’aient aucune crédibilité ou que vous n’ayez aucune vision globale et éclairée en ce qui concerne le sujet qui est sur la table. Les seules personnes qui réagissent comme vous le faites sont celles qui ne méritent pas qu’on riposte à leurs attaques. Je vais quand même être bon prince et me donner la peine de vous répondre en espérant que vous saurez faire preuve de modérartion dans vos propos. Je sais très bien que le Canada… Lire plus »
Acedecoues
Invité
Le nucléaire fait partie de La solution avec les Enr dans un Mix nucléaire-Enr ,que vous en soyez convaincus ou non ne change rien à l’affaire . Et les incantations antinucléaires grotesques sont stériles et contre-productives. Que les québécois parlrent français ou anglais ,c’est leur problème,pas le mien.Si j’ai envie de dire parking,shopping,c’est mon droit et on va pas demander l’autorisation aux québécois qui n’ont pas de droit sur la France. Et en 1944 ,ils auraient mieux fait de refuser d’aller servir de chair à canons sur les plages normandes. Les Etats Uniens auraient débarqués sans eux car c’était stratégiquement indispensable pour eux ,d’ailleurs beaucoup d’américains… Lire plus »
Denlaf
Invité
Je peux vivre avec le nucléaire, je connais bien le sujet. Je suis spécialiste chimie-physique. Le nucléaire n’est pas si terrible, il en est de même pour les autres énergies fossiles. 80% de votre énergie provient du nucléaire et vous n’avez jamais eu de gros problèmes. Mais, là n’est pas la question. Nous avons des options. Inutile de vous en parler davantage, quand on n’est pas d’accord avec vous, vous perdez les pédales et vous dites que le niveau d’intelligence de l’interlocuteur n’est pas assez élevé. Malheureusement, en procédant de cette façon, on a tous compris qu’il pouvait plutôt s’agir… Lire plus »
alain843
Invité

merci pour vos interventions, mais je crois que nous sommes en présence d’un ayatollah du tout-nucléaire (impoli de surcrôit et à qui il ne faut pas accorder plus d’intêret qu’à la teneur de ses propos) bonne journée

bmd
Invité
Denlaf, selon vous les combustibles fossiles, ce n’est pas si terrible. Pourtant le charbon, dont l’utilisation est bien plus importante dans le monde que celle des ENR, et qui s’accroît rapidement en ce moment, est responsable de 4 ou 500 000 morts chaque année, principalement du fait de la pollution atmosphérique des centrales électriques à charbon. Et pas seulement en Chine. L’évaluation pour l’Europe des 27 est de 30 000, dont 10 000 en Allemagne, principalement du fait des maladies pulmonaires qui en résultent. Cela en fait une cause de mortalité qui à l’échelle mondiale est l’équivalent du paludisme, mais qui n’est… Lire plus »
Dan1
Invité
Merci à à BMD pour cette mise en perspective du nucléaire par rapport au reste. Rien n’est blanc, tout gris clair ou carrément très foncé, mais sur la scène médiatique, il y a ce dont on parle et le reste qui vit bien caché (y-a-t-il une omerta sur la charbon-lignite ?). En tous cas, en Allemagne la proportion thermique-nucléaire n’est pas de 1 pour 1, mais de presque 3. En effet, en 2007, selon l’UCTE, la production thermique atteignait 366 TWH, là où le faisait 133 TWh.  (voir page 34). Maintenant pour l’aspect sanitaire, regardez les rejets de mercure par exemple… Lire plus »
Denlaf
Invité
Alain843, j’approuve et vous remercie.D’accord avec Dan1, la lignite qui est la forme la plus polluante devrait effectivement être mise à l’index: vous êtes toujours modéré, celà même avec des intervenants comme Acédécoués ainsi que lion, c’est tout à votre honneur. Pour bmd, d’accord, j’aurais dû nuancer,malheureusement je crois que je commençais à ne plus avoir envie de communiquer avec Acédécoués qui comme le dit Alain843, est surement un pro-nucléaire enragé…à moins qu’il agisse dans les intérêts d’un lobby dont la mission est de promouvoir le nucléaire. Si ce n’est pas le cas, il aurait tout intérêt à changer son comportement… Lire plus »
De passage
Invité
les fossiles carbonées tuesnt chaque année des centaines de mineurs, dispersent de tonnes de mercure, sans oublier TOUS les autres, Arsenic, Thallium qui sont à l’état de trace dans tout matériau réducteur (les chimistes comprendront) et aussi l’uranium naturel et surtout son Radon associé En face on cherche des noises quantitativement injustifiées contre les fameux déchets nucléaires qui ont quelques vertus malgré tout n’en déplaise aux détracteurs automatiques: Pas de radon généré, durées de vies courtes géologiquement. Par contre sous les pieds de tout un chacun, dans l’épaisseur des premiers 800 mètres de sol, se trouvent des composés radioactifs naturels… Lire plus »
Belgendre
Invité
Ce que vous écrivez est très vrai . Certains comme Alain843 font le procès d’intentions à d’autres comme Acédécoués d’être des ayatollah du tout-nucléaire .Pourtant Acédécoués écrit plus haut ,citation :”Le nucléaire fait partie de La solution avec les Enr dans un Mix nucléaire-Enr… ”  et  un peu plus loin :”Il y a un Mix nucléaire et Enr qui fait partie d’un ensemble de solutions…” .Or des gens comme Alain843 font exprés par leur mauvaise foi de ne pas voir ces écrits là ,qui montrent que les acédécoués sont non pas pronucléaires mais pour un mix des Enr et du nucléaire.Dans des proportions… Lire plus »
marcob12
Invité
“délirer, débloquer, jacter stérilement, “débloqueurs ridicules”, foireux, nuls, petit bonhomme dérisoire, blog grotesque et ridicule, crédos ringuards et stupides, incantations antinucléaires grotesques et stériles, ne plus polluer ce site” que voilà de bons arguments exposés aux yeux de tous pour (on suppose…) la défense de l’énergie nucléaire. J’aurais parlé plus sobrement de la relance en cours du nucléaire (indéniable) , de la nécessité pour nos amis allemands de prolonger la durée de vie de leurs centrales (le temps que l’essor des renouvelables et des moyens de stockage permettent de songer à autre chose), mais aussi de la marginalité dans laquelle… Lire plus »
Formigny
Invité
Nucléaire et charbon Selon le journal les Echos, le programme énergétique défendu par le SPD Allemand pour les prochaines législatives est: démantèlement des centrales nucléaires à partir de 2021 comme prévu, développement des centrales à charbon et à gaz, ainsi que des renouvelables. Ce programme est logique, devant l’impossibilité, même en Allemagne où pourtant les efforts dans ce domaine sont considérables, de faire des ENR une source d’électricité capable d’assurer l’essentiel de la consommation électrique. La disparition des centrales nucléaires doit donc logiquement s’accompagner du développement des sources fossiles. A noter que l’éolien, cheval de bataille des partisans des électricités… Lire plus »
Belgendre
Invité

C’est ça le programme du SPD pour l’Allemagne:  Un gros cheval gaz-charbon et une alouette énergies renouvellables .

wpDiscuz