Ouverture des plus grands centres d’essais en R&D éolien au monde

Siemens Energy a annoncé hier, l’ouverture au Danemark, de 2 importants centres d’essais en Recherche & Développement dans le domaine des technologies éoliennes, constituant ensemble le plus important complexe du genre au monde en termes de taille et de champ d’application.

Le nouveau centre d’essais à Brande est équipé de bancs d’essais des composants principaux des éoliennes Siemens, notamment les générateurs, les supports principaux et des nacelles complètes. A Aalborg, 7 bancs d’essais permettent la réalisation d’essais à échelle réelle sur des pales de rotor, notamment la plus grande pale en service au monde, d’une longueur de 75 mètres.

"Les investissements que nous réalisons aujourd’hui dans le domaine des essais garantissent des économies pour nos clients demain" a déclaré Felix Ferlemann, Président de la Division Eolienne de Siemens Energy. "Les essais complets que nous réalisons sur tous les composants principaux d’une éolienne nous permettent de réduire, de manière significative, les risques de problèmes techniques sur site. Notre engagement permanent dans le domaine de la R&D et des essais nous permet de livrer les éoliennes les plus innovantes et les plus fiables."

Ouverture des plus grands centres d'essais en R&D éolien au monde

Les deux centres d’essai au Danemark, de plus de 27.000 m2, permettent la réalisation d’essais en intérieur. D’après Siemens, les bancs d’essais de nacelles à Brande sont "parmi les plus avancés de l’industrie (…) Ils permettent la réalisation d’essais sur les plateformes à entraînement direct de la gamme D6, qui est actuellement la plus grande éolienne de Siemens, avec une capacité assignée de six mégawatts. Des essais sur des éoliennes encore plus importantes sont également possibles."

Ouverture des plus grands centres d'essais en R&D éolien au monde

Les installations à Aalborg vont permettre la réalisation d’essais complets sur la pale B75 – d’une longueur de 75 mètres – et sur des pales encore plus importantes. Il faut savoir que les pales d’éoliennes constituent actuellement la plus grande structure composite au monde. En comparaison, l’aile d’un Airbus 380 mesure moins que la moitié de la pale B75.

Par ailleurs, les programmes d’essais d’usure accélérée (Highly Accelerated Lifetimes Tests – HALT) de Siemens concernant tous les composants principaux des plateformes de ses éoliennes à entraînement direct et à entraînement par engrenages seront mis en oeuvre. Lors des essais d’usure accélérée, qui peuvent durer jusqu’à 6 mois, Siemens soumettra les prototypes à des charges bien supérieures à celles auxquelles ils seront exposés en service normal pendant leur cycle de vie sur site.

"Lors des essais HALT, nous appliquons les charges les plus élevées pendant une courte durée, puisque ces charges ont le plus grand impact sur les éoliennes" a déclaré Felix Ferlemann, le président de Siemens Wind Power. Ainsi, des prototypes à échelle réelle vont subir des oscillations plus importantes qu’ils ne subiraient sur site, par des déflections verticales pendant 2 millions de cycles verticalement puis à nouveau pendant 2 millions de cycles horizontalement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Ouverture des plus grands centres d’essais en R&D éolien au monde"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jp lad
Invité

Bigger is better !? Mais les lois de la physique sont implacables. Cette technologie atteint ses limites.

Sicetaitsimple
Invité

Peut-être, je ne suis pas spécialiste, mais visiblement les tailles continuent à augmenter. Mais Siemens met les moyens, ce qui est bon pour lui ( car une “catastrophe industrielle” est très vite arrivée en cas de gros défaut apparaissant sur le terrain) et pour ses clients.

Huebereric
Invité

quelles limites ? Les éoliennes ne cessent de grandir au fur et à mesure que les découvertes des chercheurs se multiplient. Les éoliennes sont à la pointe de la technologie en convertisseurs statiques, mécanique et génie des matériaux.

wpDiscuz