Panasonic lance sa première pompe à chaleur haute température

Dans l’objectif de remplacer les chaudières à gaz traditionnelles, le groupe japonais Panasonic a lancé Aquarea HT, une pompe à chaleur air-eau qui produit de l’eau chaude à 65°C.

Panasonic a associé sa technologies brevetées de cycle de sous refroidissement via un "by pass" (NDLR : dérivation) à un nouveau module Inverter (NDLR : variateur électronique) et un nouvel échangeur, extrêmement efficaces, pour offrir des performances énergétiques inédites : Aquarea HT affiche un COP (coefficient de performance) de 4,55 pour le modèle 9 kW  !

"Proposer des produits performants à la pointe de l’innovation technologique est notre réponse au besoin actuel en matière d’efficacité énergétique", a expliqué Francisco Perucho, Directeur de la division Chauffage et Climatisation France de Panasonic. "Aquarea HT répond à la demande des consommateurs qui souhaitent remplacer leur chaudière actuelle par un système de chauffage respectueux de l’environnement, plus souple et plus économique. De par sa capacité à produire de l’eau chaude jusqu’à 65° C, l’Aquarea HT est la solution idéale aussi bien dans le neuf que pour remplacer les chaudières existantes, notamment dans les maisons équipées de radiateurs en fonte. Elle séduira également les professionnels du chauffage par sa facilité d’installation et la qualité du support fourni par Panasonic."

La pompe à chaleur Aquarea HT est en mesure d’offir des performances honorables même lorsque la température extérieure est très basse. Selon Panasonic, elle peut chauffer de l’eau à 65°C alors qu’il fait -15°C à l’extérieur. Par ailleurs, elle demeure très silencieuse, n’émettant aucun bruit du fait de la présence d’un seul étage de compression.

Si Panasonic parvient à atteindre un tel niveau de performances avec un seul étage de compression, c’est parce que la pompe à chaleur Aquarea HT a été optimisée pour utiliser le gaz réfrigérant R407C (écologique ?). En effet, par rapport au modèle précédent (R410A), il opère à des températures bien plus élevées.

L’Aquarea HT s’appuie également sur le cycle breveté SCEB (Sub-Cooler plus Evaporator Bypass) pour atteindre des performances en termes de capacité de chauffage, y compris lorsque la température extérieure est très basse. Conséquence directe : aucun système de secours n’est nécessaire, même par une températeur à -15°C.

Facile d’installation, la pompe à chaleur Aquarea HT existe en 2 modèles offrant respectivement une capacité nominale de chauffage de 9 et 12 kW en monophasé ou triphasé et en versions bi-bloc et mono-bloc. En bi-bloc la HT est constituée d’une unité intérieure et d’une unité extérieure séparées. En version mono-bloc, les deux unités sont réunies en une seule, pouvant être installée à l’extérieur, une solution pour les logements où l’espace reste limité.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Panasonic lance sa première pompe à chaleur haute température"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mamouth
Invité

Le R407c est considéré comme non-nocif pour la couche d’ozone, mais il s’agît toujours d’un gaz à effet de serre puissant. Et concernant le COP de la machine, ce qui m’intéresse, c’est de savoir le COP pour faire 65°C à partir de la température ambiante (disons 0°C). Le COP maximal théorique est en effet de 5,2.

Wilfried
Invité

A noter que plus la température est basse avec les PAC à air, plus le COP est bas pour devenir égal à 1 … ce qui donne un simple chauffage électrique. Autant que le chauffage électrique, les PAC à air (source froide) devraient être interdites. Seules les PAC à eau, qui utilisent la chaleur latente du sol ou une nappe souterraine ou la chaleur géothermique d’un forage vertical devraient être autorisées et encouragées.

climax1891
Invité

D’aprés le site du fabriquant, le COP est de 4,7 à 7°C et de 2,5 entre -7°C et – 15°C.

Doute
Invité

Le COP est de 2 entre -7°C et – 15°C, mais l’eau est à 35°…pas sur que ca soit suffisant pour se chauffer,surtout avec des températures négatives. Il serait bien de faire un bilan énergétique dans des conditions réelles, FACILE à lire au lieu d’annoncer des COP énormes dans des conditions particulières… Est ce un COP théorique ou TOUT COMPRIS? car il faut intégrer les consommation énergétiques annexes aussi.

ecoenergie
Invité
Pour proteger l’environnement j’ai achete un poele a granulé Etant handicapé je ne peux pas chercher le granulé chez le fournisseur et j’ai payé 407 euros la tonne avecla livraison le granulé pose chez moi. Cela me fait le kWh thermique granulé a 8cm euros. Si je tiens compte du rendement du poele 88% (ds les meilleurs conditions) des frais de nettoyage et ramobage annuels 150 euros etdel’amortissement du poele (2?500 euros + 1.000 de fumisterie) cela me fait un kWh thermique a 14 cm euros soit plus cher que le kWh electrique. Enfin compte tenu de l’energie utilisée pour… Lire plus »
ecoenergie
Invité
Pour proteger l’environnement j’ai achete un poele a granulé Etant handicapé je ne peux pas chercher le granulé chez le fournisseur et j’ai payé 407 euros la tonne avecla livraison le granulé pose chez moi. Cela me fait le kWh thermique granulé a 8cm euros. Si je tiens compte du rendement du poele 88% (ds les meilleurs conditions) des frais de nettoyage et ramobage annuels 150 euros etdel’amortissement du poele (2?500 euros + 1.000 de fumisterie) cela me fait un kWh thermique a 14 cm euros soit plus cher que le kWh electrique. Enfin compte tenu de l’energie utilisée pour… Lire plus »
ecoenergie
Invité
Pour proteger l’environnement j’ai achete un poele a granulé Etant handicapé je ne peux pas chercher le granulé chez le fournisseur et j’ai payé 407 euros la tonne avecla livraison le granulé pose chez moi. Cela me fait le kWh thermique granulé a 8cm euros. Si je tiens compte du rendement du poele 88% (ds les meilleurs conditions) des frais de nettoyage et ramobage annuels 150 euros etdel’amortissement du poele (2?500 euros + 1.000 de fumisterie) cela me fait un kWh thermique a 14 cm euros soit plus cher que le kWh electrique. Enfin compte tenu de l’energie utilisée pour… Lire plus »
climax1891
Invité
Il faut tenir compte du rendement des centrales électriques. Si je brûle 1kWh de bois, de charbon ou de gaz dans une chaudière, je récupère 900 Wh avec un rendement de 90%. Dans une centrale électrique, avec 1kWh de chaleur, je récupère entre 300 et 600 Wh car les centrales ont un rendement de 30 à 60%. Avec ces 300 à 600 Wh d’électricité, je peut avoir de 300 à 600 Wh de chaleur avec un radiateur électrique avec un rendement de presque 100% . Avec une pompe à chaleur qui à un COP de 4, avec 300 à 600… Lire plus »
Admeca
Invité
La performance et la fiabilité des solutions écologiques dépendent à la fois des constructeurs et des installateurs mais quand je vois l’explosion des problèmes de chauffage ainsi que les mal-façons dans le bâtiment je suis heureux de mes choix. Maison de 1939 en matériaux creux terre cuite + chauffage centrale eau chaude avec radiateur fonte des années 50 + chaudière électrique en triphasé avec régulation centrale et thermo-vane. Le bilan est : zéro souci en 12 ans, une chaleur homogène dans toute la maison qui est à trois niveaux, alors qu’autour de moi je n’entends parler que de défaillances, d’arnaques… Lire plus »
wpDiscuz