Panneaux solaires en orbite, la Californie approuve

En début d’année, l’opérateur d’énergie californien, PG&E avait annoncé qu’il allait acheter 200 mégawatts d’énergie solaire en provenance de l’espace à partir de 2016.

Aussi, même si cela reste encore un projet de nature expérimentale, l’accord a été approuvé par le législateur californien, car il reste compatible avec l’objectif de l’Etat fédéral d’accroître son recours à un approvisionnement diversifié en sources d’énergie renouvelables.

Dans l’espace, explique PG&E, la puissance potentielle de l’énergie solaire est 8 à 10 fois supérieure à celle disponible sur Terre. Elle pourrait être captée en permanence, et produire ainsi de l’électricité de base.

Grâce à son accord d’achat d’électricité avec Solaren Corporation, PG&E aura un droit sur l’énergie produite à partir du premier projet spatial. La technologie expérimentale fera appel à des satellites en orbite équipées de cellules solaires capables de transformer l’énergie du soleil en électricité. L’électricité produite par ces cellules sera ensuite convertit en énergie et transmise au sol par radio-fréquence vers une station de réception à Fresno, en Californie.

Panneaux solaires en orbite, la Californie approuve

Solaren s’attend à ce que leurs panneaux solaires génèrent 1700 gigawatt-heures d’énergie par an (soit à peu près la consommation annuelle de 250.000 logements) pendant toute la durée du contrat.

PG & E n’a pas voulu révéler le coût  du contrat sur 15 ans, mais selon les documents déposés à la commission California Public Utilities, le prix serait supérieur au marché de plus de 12,9 cents par kilowatt-heure.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Panneaux solaires en orbite, la Californie approuve"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marcob12
Invité
C’est à peu près aussi probable que de voir les américains sur la Lune avant 2030… Blague à part : les calforniens ont la ressource au sol en renouvelables et ce sera d’autant plus vrai que les rendements du solaire et de l’éolien (et les coûts) vont encore baisser significativement, d’autant plus vrai qu’il est très probable que les multiples moyens de stockage électrique vont être développés d’ici là et commercialisés. La perspective d’une fourniture 24/7 avec de meilleurs rendements sera vite balayée par les coûts intrinsèques de tels dispositfis en orbite (on attend toujours une démonstration fiable ou même… Lire plus »
michel123
Invité
ce projet est complétement idiot  pour plusieurs raisons : 1- Les coûts sont toujours largement dépassés dans ce genre de projets , envoyer sur orbite à grand frais des matériaux dont l’espérance de vie tourne autour de 25 ans en dépensant une énergie énorme  pour les propulser en orbite est vraiment stupide . 2-L’absence de  contrôle direct d’un rayon énergétique de la valeur de plusieurs  tranches de centrale nucléaire rend ce projet trés dangereux , la prise de contrôle ou le simple déréglement de la station pourrait faire des ravages si le faisceau se dirigeait sur une zone habitée. 3- De plus… Lire plus »
wpDiscuz