Panneaux solaires pour la fabrique de cigares toscans

Le Groupe (italien) Maccaferri, protagoniste mondial dans les solutions avancées de géotechnique et d’érosion du sol, se tourne vers le secteur des énergies renouvelables.

Après s’être engagé à transformer quatre anciennes sucreries de la société Eridania-Sadam (un des leaders des industries de raffinage du sucre en Italie) en usine de production d’énergie électrique de biomasse, le groupe bolognais a annoncé son intention de réaliser à Lucca, dans les locaux de la fabrique de cigares toscans, une des plus grandes usines photovoltaïques d’Italie : 50 mille mètres cubes de panneaux, servant à produire plus de 2,7 millions de kWhatt/heure à l’année, permettant une économie d’environ mille tonne de CO2 à l’année.

Le projet, d’une valeur de 11 millions d’euro, sera géré par Eneray, société associée de Maccaferri spécialisée dans le secteur photovoltaïque. Il se concrétisera entre mars et octobre 2008. Une partie de l’usine photovoltaïque de Lucca, qui sera rentable dans 8 ans, sera placée sur le toit de la fabrique de cigares, alors que l’autre partie se trouvera sur le parking pour un total de quelques 11 300 panneaux solaires, capable de développer 25% du besoin d’énergie de la fabrique toscane dans laquelle travaillent 350 personnes (une autre centaine de personnes est impliquée a la Cava dei Tirreni).

"D’une part, nous voulons développer une activité de production d’énergie de sources renouvelables, d’autre part améliorer la qualité de la filière agro-industrielle, en optimisant les coûts et procédés de production", explique Gaetano Maccaferri, président de Seci, partenaire du groupe bolognais, 1.345 millions d’euro de recette et 4.232 employés dans le monde. "L’objectif -ajoute t-il en se référant en particulier à la production de cigares toscans- est de réussir à conjuguer tradition et technologie".

Le chiffre d’affaire de la fabrique de Lucca atteindra 65 millions d’euro d’ici fin 2007, avec une incidence de 6-7% sur l’exportation.

BE Italie numéro 61 (9/01/2008) – Ambassade de France en Italie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52481.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Panneaux solaires pour la fabrique de cigares toscans"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
StephG
Invité

C’est bien les copier/coller, mais avec autant de fautes ils n’était pas utile de recopier le BE, un lien aurait suffi ! kWhatt/heure – > W(h)at is this ? bon d’accord on avait compris mais ça fait pas très sérieux … plus cocasse les “mètres cubes” … on peut donc empiler les panneaux pour produire plus … “empiler plus pour gagner plus”, désolé ca marche pas 🙁

Charlie
Invité

Ce ne sont en effet pas des mètres cubes. Et ce ne sont pas non plus 50 000. La production indiquée correspond en gros à 22 500 mètres carrés, cohérents avec le coût annoncé de 11 M€ (le point de repère, c’est 5 M€ l’hectare). C’est une petite opération. Mais les gouttes d’eau…

Groupe cts afri
Invité
Bonjour à toute l’équipe de ENERZINE, Le Groupe Communication Technologies et Services pour l’Afrique(Groupe CTS Afrique) souhaite que tout le monde se porte bien dans votre vie familiale et professionnelle. Les coordonnées de votre société nous ont été donnée par un de vos partenaires. Nous sommes une société de distribution et d’installation de panneaux solaires et bateries accumulatrices d’énergie, nous oeuvrons aussi pour la promotion des énergies renouvelables en Afrique. Nous voudrons entrer en contact avec votre société pour assurer la commercialisation des pannaux au Sénégal. Nous avons bien visité votre site web et nous faîtes des efforts considérables dans… Lire plus »
wpDiscuz