Parc solaire : le plus important accord jamais conclu en Afrique du Sud

Hanwha SolarOne**, troisième fabricant de systèmes photovoltaïques au monde avec une capacité de production de 2,3 GW, a annoncé lundi la signature d’un accord de fourniture portant sur 155 MW de modules solaires avec Cobra, Gransolar et Kensani.

Hanwha SolarOne fournira ses modules solaires aux projets sud-africains ‘Letsatsi’ et ‘Lesedi’, qui ont été sélectionnés par le Ministère de l’Énergie (DOE) de l’Afrique du Sud dans le cadre de du premier appel d’offres lancé dans le cadre de son Programme pour l’énergie renouvelable.

L’Afrique du Sud jouit d’une situation idéale pour avoir un bel avenir dans le solaire, puisqu’elle bénéficie une faible densité démographique et de 2.500 heures d’ensoleillement par an. Ainsi, les 155 MW de modules solaires pourront générer suffisamment d’énergie renouvelable pour alimenter 268.000 foyers.

Les projets ‘Letsatsi’ et ‘Lesedi’ d’une puissance unitaire de 75 MW chacun, devraient aider l’Afrique du Sud, dépendante du charbon, à réduire ses émissions de carbone et à respecter son engagement d’installer 8.400 MW d’énergie solaire photovoltaïque d’ici 2030.

La fourniture des modules solaires devrait être achevée d’ici la fin juin 2013.

"Ce dernier contrat atteste de la présence croissante de Hanwha SolarOne à l’échelle mondiale », a déclaré M. Min-Su Kim, Président de Hanwha SolarOne. "Hanwha SolarOne est idéalement placée pour fournir des solutions énergétiques globales à n’importe quelle région du monde. Les efforts continus de Hanwha SolarOne pour mondialiser son activité lui permettra de développer des relais de croissance supplémentaires pour doper sa réussite."

"Nous avons implanté des bureaux d’IAC et d’ingénierie en Afrique du Sud car nous croyons en ce marché" a indiqué Ivan Higueras, Directeur de Gransolar, et ajoutant "que cette coopération était l’étape la plus récente dans le cadre de la longue collaboration que sa société entretient avec le fabricant coréen de modules."

** filiale de l’industriel sud-coréen Hanwha qui a récemment racheté l’allemand Q.Cells

[DVID]
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Parc solaire : le plus important accord jamais conclu en Afrique du Sud"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ambiel
Invité
Ok c’est cool que l’ADS installe 155MW et qu’ils prévoient d’installer des milliers de MW mais il y a une info importante qui est passée inaperçue sur Enerzine (ou alors je me trompe?) : La barre des 100GW vient d’être passée dans le monde en PV. De quoi produire en moyenne 110TWh, ça commence à être quelque chose le PV. Il y a moins de 10 ans on avait pas passé le 1er GW. Et la croissance reste énorme malgré la crise, dans moins de 3ans le PV va passer la barre des 200GW (soit autant que l’éolien aujourd’hui dans… Lire plus »
climax1891
Invité

Donc 110 TWh, ce n’est autant que cela.

Sicetaitsimple
Invité

Le problème c’est la course, car quelques soient les progrès actuels du PV (ou de l’éolien d’ailleurs), les chiffres de consommation mondiale augmentent bien plus vite que la production renouvelable. Ce qui n’empêche d’ailleurs pas de se concentrer sur des problématiques plus “locales” pour des raisons maintes et maintes fois évoquées.

jmdesp
Invité
Au passage, je n’avais pas vu à l’époque que mon chiffre de 15,3% pour le PV en France en 2011 avait été mis en doute. C’est la valeur officielle RTE depuis le bilan électrique 2011. … e_2011.pdf P11 : En moyenne sur l’année 2011, le parc photovoltaïque a fonctionné à 15,3 % de ses capacités, en progression par rapport à l’année précédente (13,9 %). De fait si je prends ce que le PV a produit par rapport à la capacité installé moyenne, je trouve 13,2%, il suffit juste qu’une partie significative du PV ait été installé en seconde partie d’année… Lire plus »
jmdesp
Invité
Sachant que la production descend nettement quand la température augmente. Sachant que la température de surface du panneau directement exposé au soleil et conçue pour le capter est nettement supérieure à celle de l’air ambiant, l’écart atteint très vite plusieurs dizaines de degré. Sachant que c’est probablement la raison qui explique que l’Allemagne batte ses records de production en mai au lieu de juin/juillet/août (peut-être aussi l’orientation des panneaux). Quel est le recul sur les performances dans les pays chauds et l’impact du phénomène sur la production ? Bonus : Quel est la conséquence à terme de l’écart thermique jour/nuit… Lire plus »
jmdesp
Invité

Je me corrige, il semble que les statistiques soient que l’ensoleillement moyen de l’Allemagne est aussi important en mai qu’en Juin/juillet. Il n’y a donc pas forcéement besoin d’invoquer un problème de température pour expliquer le phénomène constaté.

wpDiscuz